[Grande-Bretagne] Fêtes sauvages pour célébrer la mort de Thatcher: émeute à Bristol – 8 avril 2013

Emeute à Bristol – 8 avril 2013

7 policiers ont été blessés – dont un grièvement – lors d’une « fête de rue » improvisée célébrant la mort de l’ancienne premier ministre Margaret Thatcher (« la Dame de Fer ») dans le quartier d’Easton, à Bristol.

timthumb.php6

Les affrontements ont éclaté après minuit alors qu’une foule bruyante de 200 personnes avait refusé d’obéir aux ordres de la police, qui étaient de se disperser.

Des dizaines de policiers en tenue anti-émeute ont utilisé leurs matraques pour disperser la foule, qui a répliqué par des jets de bouteilles et de poubelles.

Une voiture de police a été endommagée par des jets de projectiles et des feux de poubelles se sont propagés dans le quartier.

Plusieurs des policiers blessés ont du être transférés à l’hôpital, dont un est toujours hospitalisé pour une blessure au cou.

Un homme a été arrêté pour « troubles à l’ordre public ». Il aura fallu plus de deux heures à la police pour rétablir le calme.

La « fête » avait commencé devant le Chelsea Inn à Easton, qui est l’un des quartiers les plus pauvres et multi-culturels de Bristol.

Julian Styles, 58 ans, chômeur, qui a été licencié de son travail à l’usine en 1984, a dit: «ça fait 30 ans que j’attends la mort de cette sorcière. »

Selon le chef de police, l’inspecteur Mark Jackson, le rassemblement a pris de l’ampleur vers 22h30 quand la foule a rassemblé entre 150 et 200 personnes, jouant de la musique fort et incendiant le mobilier urbain.

L’émeute a éclaté au moment où plusieurs policiers sont intervenus pour couper la musique venant de la sono. C’est à cet instant que les premiers jets de cannettes ont commencé à partir en direction des forces de l’ordre.

timthumb.php timthumb.php5 timthumb.php2

Traduit approximativement de leur presse – SWNS.com, 09/04/2013

4 vidéos de cette fête populaire:

_____________________________________________________________________________

A Brixton, après la mort de Margaret Thatcher, on chante: «Ding dong, la sorcière est morte»

Thatcher1Tandis que les hommages à Margaret Thatcher continuent d’affluer de la part d’hommes politiques britanniques et étrangers, tous les Britanniques ne sont pas en deuil. Des centaines de personnes sont spontanément descendues dans les rues de plusieurs villes pour fêter sa disparition.

« Ding dong, la sorcière est morte ». A Brixton, c’est en reprenant la chanson du film culte Le Magicien d’Oz que des centaines de personnes ont investi la place principale du quartier, pour se réjouir sans retenue de la mort de Margaret Thatcher.

Brixton, quartier où réside une partie de la communauté jamaïcaine de Londres, avait été le théâtre d’émeutes violentes et meurtrières dans les années 80, au début de l’ère Thatcher. Des troubles déclenchés par de profondes divisions sociales et des tensions raciales.

« Je suis venu pour fêter symboliquement sa mort avec tous les autres », explique un des manifestants. « C’est elle qui est à l’origine de cette folie néolibérale dont nous sommes les victimes aujourd’hui. Les habitants de Brixton ont souffert. Ils ont souffert directement à cause de sa politique… »

Jeunes et moins jeunes, les manifestants avaient apporté bouteilles de champagne et mégaphones pour rappeler l’autre facette de celle que beaucoup appellent affectueusement « Maggie » depuis quelques années.

« Cette femme a fait de ma jeunesse un enfer »

Eux ne pardonnent pas le soutien au dictateur chilien Augusto Pinochet, le refus de sanctionner l’Afrique du Sud de l’apartheid ou les mesures comme la poll tax. « Cette femme a fait de ma jeunesse un enfer. Elle est responsable de la plupart des maux de notre société et je crois que la plupart des choses qu’on reproche aujourd’hui aux gens pauvres et aux gens malades sont en réalité sa faute », s’emporte un des londoniens présents.

Des rassemblements spontanés avec des réactions tout aussi viscérales se sont produits à Bristol et à Glasgow. Là, 300 personnes ont manifesté jusqu’au petit matin et ont même l’intention de recommencer mercredi prochain, jour des obsèques de la Dame de fer.

Leur presse – RFI.fr (Muriel Delcroix), 09/04/2013

Des fêtes de rue pour célébrer le décès de la « Dame de fer »

Le décès de l’ancienne Premier ministre britannique Margaret Thatcher a suscité autant d’hommages que de commentaires féroces. Certains quartiers ont même été jusqu’à fêter sa disparition dans la rue.

Environ 500 personnes ont improvisé une fête dans les rues du quartier londonien de Brixton, lundi 8 avril, pour célébrer la mort de l’ancienne Premier ministre britannique Margaret Thatcher, au pouvoir entre 1979 et 1990. Preuve que le bilan de la « Dame de fer » reste très controversé au Royaume-Uni, quelques heures après l’annonce de son décès, des habitants de ce quartier populaire et multiethnique se sont spontanément regroupés pour boire, chanter et danser sur des chansons des années 1980.

Certains d’entre eux brandissaient des pancartes sur lesquels ils avaient écrit : « Réjouissez-vous, Thatcher est morte ». D’autres se contentaient d’agiter le journal hebdomadaire de gauche « The Socialist Worker » dont la une titrait : « Réjouissez-vous ! Réjouissez-vous ! », en-dessous d’une caricature de l’ancienne chef du gouvernement.

« Beaucoup de gens sont contents de la voir partir »

Lorsque Margaret Thatcher était au pouvoir, au cours des années 1980, Brixton, où réside une importante population immigrée, fut le théâtre de deux émeutes majeures. « Les émeutes de Brixton étaient le résultat d’une discrimination raciale et sociale dont Thatcher était responsable », explique à FRANCE 24 Judith Orr, rédactrice en chef du « The Socialist Worker ». Et d’ajouter :

« Thatcher est toujours perçue par des millions de personnes issues des classes populaires comme quelqu’un qui a ruiné leur vie ».

Interrogée sur la convenance de fêter dans la rue la mort d’un individu, Judith Orr réplique :

« Beaucoup de gens, moi incluse, sont contents de la voir partir ».

Bien qu’elle soit trop jeune pour se souvenir des années Thatcher, Estelle Tooch, une Londonienne âgée de 23 ans qui réside à Brixton, n’a pas hésité à participer à la fête improvisée. « On peut toujours voir les dommages causés par sa politique, dit-elle, le taux de pauvreté qui existe aujourd’hui est directement lié à l’héritage qu’elle a laissé », se justifie-t-elle.

Si aucun incident n’a été enregistré à Brixton ou encore à Glasgow, en Écosse, où une fête similaire s’est tenue, ce ne fut pas le cas à Bristol (sud-ouest), où six policiers ont été blessés dans des échauffourées alors que 200 personnes s’étaient rassemblées pour célébrer le décès de Margaret Thatcher.

Leur presse thatcherisée – France24 (Tony Todd), 09/04/2013

Lire un compte-rendu de la soirée Thatcher Street Party à Bristol de lundi dernier (publié sur Indymedia Bristol)

5 réflexions sur “[Grande-Bretagne] Fêtes sauvages pour célébrer la mort de Thatcher: émeute à Bristol – 8 avril 2013

  1. Pingback: [Angleterre/Mort de Thatcher] Les vitres du club conservateur « Tory Club  explosées et un véhicule de police incendié – Bristol, nuit du 11 au 12 avril 2013 | «Le Chat Noir Emeutier

  2. Pingback: [Angleterre/Mort de Thatcher] Sabotage de véhicules de la société Mitie (gestionnaire de prisons) – Bristol, 13 & 14 avril 2013 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s