[LA REUNION] Mouvement social dans l’éducation en ce début de rentrée scolaire

 

Education : mouvements de protestation prévus dans plusieurs établissements

Education : mouvements de protestation prévus dans plusieurs établissements Ouvertures de classes, postes supplémentaires, les revendications des parents d’élèves et du personnel scolaire sont nombreuses depuis la rentrée. Ils promettent de rester mobilisés pour obtenir du Rectorat des mesures immédiates. Plusieurs rassemblements sont programmés ce matin au collège Leconte de Lisle à Saint Louis et à l’école des Avirons. Cette semaine s’annonce donc mouvementée sur le plan social.

Dès 7 heures ce matin, les parents d’élèves ont promis de se retrouver devant le collège Leconte de Lisle avec l’intention de le bloquer. Le syndicat SGTR Educ’Actions appelle à la mobilisation pour obtenir trois postes supplémentaires de Technicien Ouvriers de Service (TOS). Le préavis de grève déposé est d’une durée illimitée. L’organisation syndicale conseille aux parents de prendre leurs dispositions.

Autre lieu, autre doléances. A l’école Paul Hermann aux Avirons, ce sont les parents d’élèves qui ont prévu de manifester dès 7h15 devant l’école pour réclamer l’ouverture d’une nouvelle classe. Mécontents, ils considèrent que les classes surchargées peuvent nuire à l’apprentissage de leurs enfants et à leur avenir scolaire.

La rentrée scolaire 2011-2012 a été marquée par plusieurs mouvements de protestation portés par des dizaines de parents d’élèves. Au coeur de leurs revendications : la surcharge des classes est clairement pointée du doigt. Que ce soit aux Avirons, à la Saline, à Saint Leu ou encore à Sainte Suzanne, plusieurs mouvements de grogne ont été mis en place afin d’assurer l’ouverture de classes supplémentaires.

Le Rectorat a indiqué avoir déjà procédé aux ajustements nécessaires au vue des effectifs constatés lors des premiers jours de classe. Dix-huit classes ont été ouvertes dans plusieurs établissements de l’île.

Presse bourgeoise – L’info, 29/08/2011