[Etats-Unis] Semaine internationale de solidarité avec les 5 de l’OTAN du 16 au 21 mai 2013

Le 16 mai 2012, les flics de Chicago ont attaqué un appartement dans le quartier de Bridgeport de Chicago dans une tentative bien trop commune d’effrayer les gens en marge des protestations imminentes contre le sommet de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord). Avec arme au poing, les policiers ont arrêté 11 personnes dans ou autour de l’appartement et rapidement plusieurs d’entre eux ont disparu dans les entrailles du vaste réseau de centres de détention de Cook County (Illinois).

Après quelques jours, certaines choses ont été éclaircies: 2 des «militants» arrêtés étaient en fait des policiers en civil de Chicago qui avait visé les militants réels de l’arrestation, 6 d’entre eux ont été illégalement détenus et libérés à la dernière minute possible avant une action en justice pourrait être prises pour forcer leur libération, et 3 avaient été accusés de faux prétextes, d’accusations de terrorisme à motivation politique. Ces trois-là – Brent Betterly, Brian Jacob Church, Jared Chase – sont désormais connus sous le nom « des 3 de l’OTAN ». Ils ont finalement été accusés de 11 chefs d’inculpation, y compris de soutien matériel au terrorisme, complot en vue de commettre des actes terroristes, et la création de cocktails Molotov. Ils risquent jusqu’à 40 ans de prison et l’on s’attend à subir un procès en Septembre. Leurs avocats ont récemment déposé une motion visant à rejeter les accusations de terrorisme pour anti-constitutionnalité.

Deux autres militants de la région de Chicago – Mark Neiweem et Sebastian Senakiewicz – ont également été arrêtés en préventive. Mark a été arrêté lors d’un « spectaculaire » assaut policier alors qu’il sortait d’un restaurant. Il a été accusé d’avoir sollicité des matériaux pour un engin explosif et risque jusqu’à 30 ans de prison; La date de son procès n’a pas encore été fixée. Sebastian a été arrêté chez lui lors d’une autre perquisition spectaculaire et soupçonné de menace terroriste pour avoir prétendument affirmé qu’il avait des engins explosifs et voulait les utiliser lors de la convention. Risquant jusqu’à 15 ans de prison suivie de l’expulsion vers sa Pologne natale après avoir purgé sa peine, il a  refusé de coopérer à la négociation de sa peine en novembre dernier. Il a été condamné à 4 ans de prison avec une recommandation de 4 mois en camp d’entraînement. Il devrait commencer ses procédures d’immigration immédiatement après avoir purgé sa peine.

Comme le premier anniversaire de ces préventives, arrestations à caractère politique se rapproche, nous appelons à une semaine d’actions de solidarité et des collectes de fonds pour les 5 de l’OTAN. Tous les cinq accusés ont été incarcérés depuis leur arrestation en mai dernier. Soit prise en otage en prison est extrêmement coûteux pour les prisonniers, car ils sont obligés d’acheter tous leurs produits d’hygiène, écrire et accessoires, de la nourriture supplémentaire pour compléter les parties famine qui leur est donné chaque jour, et d’autres nécessités de base de commissaire de la prison à des prix exorbitants. Les frais de défense juridique pour les avocats sont également élevés, que leurs avocats travaillent dur pour les aider à sortir de prison et il y a une tonne de preuves à passer au crible et autres préparatifs à faire.

Vous pouvez en savoir plus sur leur cas en visitant notre site internet : nato5support.wordpress.com.

Au mois de mai, en solidarité avec les 5 de l’OTAN !

Envoyez-nous un courriel à nato5solidarity(A)gmail[point]com pour nous faire savoir ce que vous avez prévu et ensuite nous envoyer des CRs et photos !

L’affaire des 5 de l’OTAN sont liés par quelques traits communs. Les gens du monde entier se sont réunis pour protester contre le rôle de l’OTAN dans le monde entier et les dépenses et opérations militaires, le penchant de l’organisation étant de tuer des civils sans motif dans l’intérêt de ses Etats-membres, en particulier des États-Unis et de son mépris pour les droits de l’homme. En outre, les agents de police en civil de Chicago ont ciblé et emprisonné des militants en raison de leur appartenance politique, qui fait partie d’une tendance plus générale de la répression contre les militants politiques, dans laquelle la charge militants comme des terroristes est une des nombreuses stratégies utilisées pour faire taire la dissidence et de démanteler les communautés militantes . D’autres affaires récentes, dans lesquelles des militant.e.s ont été visé.e.s, comprennent les 4 de Cleveland, l’affaire des militants écologistes et vegan, et les résistant.e.s  au Grand-Jury du Nord-Ouest du Pacifique (Voir le site internet).

Beaucoup de ces prisonniers ont besoin de votre soutien financier et de votre solidarité aussi. Une semaine d’actions du 24 avril au 1er mai 2013 est appelé en solidarité avec les résistant.e.s au Grand Jury du nord-ouest du Pacifique, ainsi qu’une journée de solidarité le 19 mai en soutien aux 5 de Tinley Park. Et ne pas oublier le 11 Juin 2013, la Journée internationale de solidarité avec les prisonniers anarchistes de longue date Eric McDavid et Marie Mason.

Faire de ce printemps et de cet été un moment de solidarité avec les 5 de l’OTAN et toutes les cibles de la répression étatique!

En toute solidarité,

Comité de Défense des 5 de l’OTAN

Pour plus d’informations sur les 5 de l’OTAN, retrouvez-nous sur Facebook: “Free the NATO5!”

Nous suivre sur Twitter à l’adresse @FreeNATO5, et inscrivez-vous pour notre liste de diffusion des annonces en envoyant un email vide à nato-5-announce-subscribe@lists.riseup.net.

Traduit de l’anglais (Anews, 23/03/2013) en collaboration avec Contra-info

[Besançon] Quelques affiches solidaires contre la répression (3) – 9 août 2012

Vu que les luttes sont nombreuses, la solidarité doit s’exprimer le plus possible étant donné le harcèlement quotidien des Etats contre celles et ceux qui combattent pour un monde sans domination, sans exploitation, pour l’Anarchie.

Quelques affiches solidaires contre la répression collées ce jeudi 9 août 2012 à Besançon:

[Etats-Unis] Deux DAB sabotés à St-Louis en solidarité avec les camarades du nord-ouest en procès – 5 août 2012

St Louis: deux distributeurs automatiques de billets attaqués en solidarité avec les résistants du Nord-Ouest

Tard dans la nuit du dimanche, deux distributeurs automatiques de billets à Saint-Louis ont été attaqués en solidarité avec les personnes qui passent devant les Grands Jurys dans le Nord-Ouest. Nous avons voulu faire plus, mais il est difficile de trouver d’autre guichet automatique dans cette ville.

Tant que durera la répression envers nos camarades, les attaques continueront.

Reculez !

De l’amour pour nos camarades, de la haine pour le gouvernement fédéral.

Des anarchistes

Source (anglais): Pugetssoundanarchists.org, 7 août 2012 à 12h08

[Etats-Unis] Attaque solidaire à Vancouver – Nuit du 11 au 12 juillet 2012

Solidarité insurrectionnelle de Vancouver

La nuit dernière, les 6 fenêtres d’un Starbucks ont été brisées et une boîte de journaux a été jeté dans la rue. Cette action a été faite en solidarité avec tous les camarades engagés dans la lutte et l’oppression des évènements récents des journées de mois de mai et des perquisitions. C’est la deuxième fois en autant de semaines qu’ont été brisé cette merde.

Unité Anti-Capitaliste !

Nique l’Etat.
Nique le capital.

Traduit d’Anarchist News, 12 juillet 2012 à 17h50

A St-Louis, une manifestation de solidarité avec les manifestant.es arrêté.es lors du contre-sommet de l’OTAN s’est déroulée récemment

[St-Louis,USA] Manifestation de solidarité avec les militantEs arrêtéEs lors des actions anti-OTAN à Chicago – 24 mai 2012

Manifestation de solidarité à Saint-Louis avec les personnes arrêtées à Chicago lors des affrontements avec la police

Dans la soirée du 24 mai, 30 à 40 personnes convergent pour exprimer leur colère contre la répression brutale des manifestants anti-OTAN de la part de la police de Chicago. Les manifestants venus du monde entier se sont réunis à Chicago le week-end du 19 mai pour s’opposer au sommet de l’OTAN. Durant ce contre-sommet trois manifestants ont été arrêtés pour un complot terroriste présumé, ce qui peut être clairement vu comme un cas de provocation policière, tandis que des dizaines de manifestantEs ont été ensanglantéEs et d’autres emprisonnéEs. Plusieurs d’entre nous à Saint-Louis ont voulu exprimer notre solidarité avec les manifestants à Chicago ainsi qu’avec touTEs ceLLESux qui osent résister aux conditions de ce monde. Comme les flux de capitaux, la répression ne connaît pas de frontières.

Les fonctions de l’OTAN sont vues comme une police mondiale pour assurer le pillage et l’exploitation de la population. La même chose est vraie de leurs homologues locaux, la police départementale de Saint-Louis par exemple. En plus de l’OTAN et les actes brutaux de ses défenseurs de l’Etat, ceLLESux qui ont manifesté la nuit dernière avaient à l’esprit les nombreuses personnes qui ont été tuées par la SLPD. Les habitantEs de St-Louis sont harceléEs quotidiennement et assassinéEs tous les mois. Ceci est illustré par de nombreux exemples: Scott Perry, tué dans la prison du centre-ville. Anthony Smith, fusillés dans les rue. L’occupation tentée du Compton Hill Park Reservoir a été brutalement expulsée. De nombreux campements de sans-abri le long du fleuve ont été méticuleusement expulsés. Tous ces exemples nous rappellent que, à chaque tentative d’améliorer nos vies, en dehors de la logique du capital, nous sommes confrontéEs à la force violente de la police.

La manifestation de solidarité est parti à gauche de la Plaza Keiner anciennement occupée et a commencé à traverser le centre-ville. Un Sound system mobile, des drapeaux, des tracts et des slogans ont été utilisés pour exprimer une colère collective contre la police et le système qu’elle défend. La manif a continué pendant une demi-heure sans incident, en traversant les foules en passant par des fans de cardinaux , dont de nombreuses personnes ont klaxonné ou applaudi avec enthousiasme.

Au cours de la manif de nombreux slogans ont été peints à la bombe sur diverses banques du centre-ville comme «Solidarité avec touTEs ceLLESux qui résistent! », ou encore « Brûlez les banques! ».

En réponse à cela, un citoyen furieux, qui s’avéra plus tard être le gestionnaire de la propriété de l’une des banques, a commencé à suivre la manif. Il a commencé à harceler les manifestantEs et à communiquer avec la police. À un moment donné, le gestionnaire immobilier a été confronté et frappé à la tête. Il a ensuite été rapidement retiré sous la sécurité de la police. Une fois que la police a été alertée, elle a mobilisé rapidement voitures, motos, wagons et un hélicoptère dépêchés sur les lieux. Dans les affrontements qui ont suivi, 10 manifestantEs ont été arrêtéEs. Selon les médias bourgeois, deux policiers ont été frappés à la tête, et un autre a reçu un traitement pour une blessure à la main.

Ainsi un camarade est accusé de deux voies de fait d’infractions majeure, pour dommages à la propriété, deux délits pour résistance et appel à l’émeute ainsi que pour agression. D’autres semblent être accuséEs de délit de résistance à l’intervention de l’anti-émeute.

Solidarité pour toutes les personnes arrêtées! La résistance vit!

Source: Antistate STL, 25 mai 2012

[St-Louis,USA] Manifestation de solidarité avec les militantEs arrêtéEs lors des actions anti-OTAN à Chicago – 24 mai 2012

Manifestation de solidarité à Saint-Louis avec les personnes arrêtées à Chicago lors des affrontements avec la police

Dans la soirée du 24 mai, 30 à 40 personnes convergent pour exprimer leur colère contre la répression brutale des manifestants anti-OTAN de la part de la police de Chicago. Les manifestants venus du monde entier se sont réunis à Chicago le week-end du 19 mai pour s’opposer au sommet de l’OTAN. Durant ce contre-sommet trois manifestants ont été arrêtés pour un complot terroriste présumé, ce qui peut être clairement vu comme un cas de provocation policière, tandis que des dizaines de manifestantEs ont été ensanglantéEs et d’autres emprisonnéEs. Plusieurs d’entre nous à Saint-Louis ont voulu exprimer notre solidarité avec les manifestants à Chicago ainsi qu’avec touTEs ceLLESux qui osent résister aux conditions de ce monde. Comme les flux de capitaux, la répression ne connaît pas de frontières.

Les fonctions de l’OTAN sont vues comme une police mondiale pour assurer le pillage et l’exploitation de la population. La même chose est vraie de leurs homologues locaux, la police départementale de Saint-Louis par exemple. En plus de l’OTAN et les actes brutaux de ses défenseurs de l’Etat, ceLLESux qui ont manifesté la nuit dernière avaient à l’esprit les nombreuses personnes qui ont été tuées par la SLPD. Les habitantEs de St-Louis sont harceléEs quotidiennement et assassinéEs tous les mois. Ceci est illustré par de nombreux exemples: Scott Perry, tué dans la prison du centre-ville. Anthony Smith, fusillés dans les rue. L’occupation tentée du Compton Hill Park Reservoir a été brutalement expulsée. De nombreux campements de sans-abri le long du fleuve ont été méticuleusement expulsés. Tous ces exemples nous rappellent que, à chaque tentative d’améliorer nos vies, en dehors de la logique du capital, nous sommes confrontéEs à la force violente de la police.

La manifestation de solidarité est parti à gauche de la Plaza Keiner anciennement occupée et a commencé à traverser le centre-ville. Un Sound system mobile, des drapeaux, des tracts et des slogans ont été utilisés pour exprimer une colère collective contre la police et le système qu’elle défend. La manif a continué pendant une demi-heure sans incident, en traversant les foules en passant par des fans de cardinaux , dont de nombreuses personnes ont klaxonné ou applaudi avec enthousiasme.

Au cours de la manif de nombreux slogans ont été peints à la bombe sur diverses banques du centre-ville comme «Solidarité avec touTEs ceLLESux qui résistent! », ou encore « Brûlez les banques! ».

En réponse à cela, un citoyen furieux, qui s’avéra plus tard être le gestionnaire de la propriété de l’une des banques, a commencé à suivre la manif. Il a commencé à harceler les manifestantEs et à communiquer avec la police. À un moment donné, le gestionnaire immobilier a été confronté et frappé à la tête. Il a ensuite été rapidement retiré sous la sécurité de la police. Une fois que la police a été alertée, elle a mobilisé rapidement voitures, motos, wagons et un hélicoptère dépêchés sur les lieux. Dans les affrontements qui ont suivi, 10 manifestantEs ont été arrêtéEs. Selon les médias bourgeois, deux policiers ont été frappés à la tête, et un autre a reçu un traitement pour une blessure à la main.

Ainsi un camarade est accusé de deux voies de fait d’infractions majeure, pour dommages à la propriété, deux délits pour résistance et appel à l’émeute ainsi que pour agression. D’autres semblent être accuséEs de délit de résistance à l’intervention de l’anti-émeute.

Solidarité pour toutes les personnes arrêtées! La résistance vit!

Source: Antistate STL, 25 mai 2012

[Anti-OTAN] Arrestations et affrontements à Chicago – 19 et 20 mai 2012

Dimanche 20 mai:

Affrontements entre policiers et manifestants à Chicago

CHICAGO (Reuters) – Des affrontements ont eu lieu dimanche entre des policiers anti-émeutes et des manifestants qui protestaient contre la guerre à Chicago, où se tient le sommet de l’Otan.

Près 3.000 manifestants, certains déguisés en clowns et d’autres qui brandissaient des banderoles anti-guerre, se sont rassemblés dimanche à Chicago pour une marche pacifique qui s’est achevée dans la violence.

Au total, 45 manifestants ont été arrêtés, a déclaré la police. Un chiffre contesté par un groupe d’avocats qui estime à au moins 12 le nombre de manifestants blessés et à plus de 60 le nombre de personnes arrêtées.

Des centaines de manifestants, des journalistes et des photographes se sont retrouvés bloqués dans les rangs de la police, au point d’arrivée de la manifestation.

Les policiers ont d’abord appelé les manifestants à se disperser. La plupart ont obéi dans le calme mais certains sont restés en criant « Fermez l’Otan » tandis que d’autres ont tenté de repousser les policiers en leur lançant des bouts de bois et d’autres projectiles. La police est intervenue, frappant certains manifestants à coups de matraque et en tirant d’autres hors de la mêlée.

Assis au bord d’une rue, un jeune manifestant avait l’arrière de la tête en sang. Il a été frappé par la police, d’après ses amis.

Au moins trois manifestants ont également été blessés à la tête, ont constaté des journalistes de Reuters. Quatre policiers ont également été blessés, dont un a reçu un coup de couteau à la jambe, a déclaré la police.

Des images diffusées à la télévision montrent également des manifestants que plusieurs policiers tirent par les bras ou les jambes. « Je sais que les gens partiront avec ces images dans la tête, mais les policiers ne sont pas ici pour se faire agresser », a déclaré le chef de la police de Chicago Garry McCarthy.

Une trentaine d’anciens combattants de la guerre en Irak ont jeté par ailleurs leur médaille par-dessus les barrières de sécurité qui entourent le site du sommet, en signe de protestation.

« GUERRE=DETTE »

Les six jours qui ont précédé le sommet de l’Alliance atlantique, prévu jusqu’à lundi, ont jusqu’ici vu se dérouler une série de manifestations animées mais pacifiques qui n’ont entraîné qu’une vingtaine d’arrestations, selon la police.

Les autorités ont annoncé avoir interpellé deux hommes soupçonnés d’avoir fabriqué des bombes, portant à cinq le nombre de personnes arrêtées pour terrorisme.

Trois d’entre elles projetaient des attentats contre le quartier général de campagne du président Barack Obama, des postes de police et d’autres objectifs, selon des documents émanant du tribunal.

Dans la foule rassemblée dimanche au bord d’un lac dans un parc de la ville, on pouvait lire dans une ambiance festive des slogans anti-guerre, comme « GUERRE=DETTE », ou « Des milliards pour les emplois, pas pour l’occupation (de l’Afghanistan) ».

Des manifestants déguisés en clowns déambulaient dans le parc, représentant un groupe « Occupy Chicago anti-Wall Street » sur le modèle du mouvement « Occupy » né à New York.

Le rassemblement qui dénonçait à la fois les dépenses militaires et les inégalités économiques devait ensuite se déplacer sur le site du sommet de l’Otan.

« Si nous prenions l’argent dépensé en bombes et que nous l’investissions en énergie verte, nous n’aurions pas besoin de laisser ouvertes les voies maritimes » pour le transport du pétrole, a déclaré Ron McSheffery, un vétéran de la guerre du Vietnam, âgé de 61 ans.

Le groupe de hackers Anonymous a par ailleurs annoncé avoir piraté deux sites de la municipalité, dont celui de la police.

Presse bourgeoise – Reuters, 21/05/2012

Manif anti-Otan à Chicago : des violences malvenues pour Obama

Dimanche soir, le cauchemar qui hante Rahm Emanuel, le maire de Chicago depuis des mois, s’est réalisé. Le clash a eu lieu entre les quelques milliers de protestataires anti-OTAN réunis dans le centre ville, quelques heures après la rencontre entre Barack Obama et le président Afghan Hamid Karzai, et des policiers qui semblaient plus nombreux que les manifestants.

La manifestation contre la présence des troupes américaines en Afghanistan, conduite par des vétérans qui affirmaient vouloir rendre leurs médailles et leurs titres, devait être pacifique.

Tout l’après-midi, l’ambiance était d’ailleurs plutôt bon enfant. Beaucoup de jeunes, d’étudiants, de chants et de guitare.

Tout a dérapé en fin d’après-midi, quand des protestataires ont poussé une barrière de métal contre les forces de l’ordre qui ont fini par utiliser des lances à eau pour disperser la foule.

Résultat : les images de manifestants matraqués sont passées en boucle toute la soirée. Oh, ce n’était pas l’émeute. Mais un clash suffisamment sérieux pour faire désordre, entre quelques centaines de manifestants déterminés, certains portant des masques noirs et pot de peinture rouge, balançant des bouteilles d’eau et tout ce qu’il leur tombait sous la main, et des policiers avec matraques et masques à gaz, mobilisés en nombre impressionnant dans la ville depuis deux jours.

xqyptp_chicago-les-militants-anti-otan-se-heurtent-aux-forces-de-l-ordre_news#from=embediframe

Arrestations

A 9 heures, 45 manifestants auraient été arrêtés. 4 policiers légèrement blessés d’après les représentants du CPD, le chef de la police de Chicago. 5 manifestants, soupçonnés de préparer un attentat contre le siège de campagne d’Obama, avaient déjà été arrêtés samedi.

Alors que le sommet se termine aujourd’hui, de nouveaux affrontements sont à craindre. Les policiers sont à cran. Toute la nuit, les hélicos ont tourné sans fin au-dessus d’une ville très difficile, paraît-il, à sécuriser. Plusieurs écoles seront fermées aujourd’hui ainsi que les principaux musées et certaines lignes de métros.

Pour les trains de banlieue, les consignes de sécurité seront peu ou prou celles des aéroports : pas de liquide, pas de nourriture, pas de sacs excédant la taille d‘une valise cabine… Les habitants d’un immeuble voisin du palais des congrès où auront lieu les conférences se sont vus carrément conseiller de quitter les lieux, d’autres, de ne sortir avec aucun objet de valeur sur eux… Dans certaines entreprises, les salariés sont priés de ne porter aucun signe permettant d’identifier le nom de leur employeur, de crainte qu’ils soient pris pour cible.

La crainte d’un « black bloc »

La hantise de Garry Mc Carthy, le chef du CPD : un « black Bloc », quand plusieurs groupuscules se liguent pour affronter les forces de police. C’est ce qui s’était passé lors de la réunion de l’OMC de Seattle, en 1999, qui avait basculé dans le chaos, avec 40.000 manifestants, des forces de police non préparées et totalement débordées. Une véritable étude de cas que le CPD a méticuleusement analysé. D’autres ont en mémoire la Convention Démocrate de 1968 à Chicago, quand les brutalités policières contre des manifestants, filmées par les télévisions, avaient enlevé toute chance à Hubert Humphrey de gagner la Maison Blanche. A 5 mois des élections, voilà qui serait malvenu pour Obama.

Presse bourgeoise – Nouvel Obs, 21/05/2012

xqyk1o_manifestations-anti-otan-0-chicago_news

Quelques photos des affrontements de ce dimanche 20 mai (prises du Chicago Tribune): 

Sur la journée de samedi 19 mai:

Affrontements entre la police et manifestants lors de manifestation anti-OTAN à Chicago

Les tensions se sont enflammés entre des manifestants et la police dans la ville américaine de Chicago à la veille du sommet de L’OTAN.

Les centaines de gens se sont jointes à plusieurs marches de protestation samedi soir dans la zone de la boucle de Chicago occupée (zone rouge), où des affrontements ont éclaté entre des manifestants et les policiers qui ont utilisé leurs bâtons et les ont poussés par terre.

Avec des forces de police en masse et des manifestants restant tard samedi soir dans des rues de Chicago, ce n’était pas encore clair comment et quand la nuit finirait, selon les déclarations des reporters locaux

L’incident de samedi soir était parmi les premiers rapports tendus entre la police et des manifestants depuis le début des manifestations il y a deux jours, en attendant le début du sommet de L’OTAN dimanche.

Les tensions n’ont pas été rapportés plus tôt samedi, quand des centaines de manifestants ont marché en direction de l’Hôtel de ville l’après-midi pour tenir un rassemblement de solidarité aux trois personnes poursuivies par l’Etat pour des charges de terrorisme.

Plusieurs manifestants ont été arrêtés l’après-midi au milieu de la section de la Boucle de Chicago quand les forces de police anti-émeutes lourdement équipées se sont rapidement déplacées afin de venir en aide à une patrouille de policiers à vélo prétendument renversée par des manifestants.

De nouveau trois protestataires ont été retenus plus tard dans la journée quand ils ont été confrontés par une ligne de policiers à casque, bloquant les manifestants de continuer leur chemin.

Tandis que les manifestations de samedi étaient en grande partie spontanées, le plus grand rassemblement planifié contre l’OTAN est prévu pour dimanche, au moment de l’ouverture de la réunion avec la présence d’une police massive.

Selon des reportages locaux, derrière les centaines de policiers sur des vélos et à pied, il y a des officiers d’anti-émeute qui représente la vrai force policière avec des camions blancs qui restent en soutien. Les polices lourdement équipées resteraient dans l’ombre et interviendront quand nécessaire.

Les protestations de samedi ont débuté devant la résidence de Maire de Chicago Rahm Emanuel, l’ancien chef de cabinet de la Maison Blanche influent pour l’administration d’Obama, où les manifestants ont protesté contre les coupes budgétaires aux cliniques de santé mentale, portant des pancartes où on pouvait lire « des Services médicaux pas la guerre » et chantant « C’est à ça que ressemble la démocratie ».

Presse bourgeoise – PressTV (photos: Chicago Tribune 19/05), 20/05/2012

Non au sommet de l’OTAN à Belgrade – du 13 au 15 juin 2011

Non au sommet de l’OTAN à Belgrade (13 au 15 juin 2011)

Chers amis et camarades,

On vous informe que le 13 – 15 Juin le plus grand sommet de l’OTAN (Conférence de partenariat stratégique militaire) aura lieu en Belgrade, à Serbie. Selon les informations officielles de l’OTAN, cette Conférence « est un événement de grande importance pour la Campagne d’engagement stratégique du CAST (Commandement allié suprême « Transformation »). Il s’agit d’une conférence de haut niveau stratégique dédié à informer les Chefs de la Défense de l’OTAN, le Partenariat pour la paix (PPP), le Dialogue méditerranéen (DM), la Initiative de coopération d’Istanbul (ICI), les pays de contact (CC) et d’autres pays sélectionnés, sur les approches de transformation de l’OTAN afin de discuter de ces idées et de recueillir des points de vue nationaux. » Cela montre clairement que Belgrade sera l’hôte de l’un des sommets de l`OTAN les plus importants, de point de vue stratégique.

Le fait que l’OTAN – un des outils les plus dangereux d’oppression impérialiste mondial et d’exploitation capitaliste – organise un sommet est une raison suffisante pour se rassembler au niveau international contre les idées et les pratiques de l’OTAN. Ce qui rend cette Conférence encore plus bizarre, c’est le fait qu’elle aura lieu en Serbie, un pays qui été bombardé et ruiné par l’OTAN à 1999. Clairement, le bombardement de la Serbie est seulement une des actions destructives contre l’humanité que l’OTAN a exécuté, qu’on peut voir ces jours-ci en Libye.

L’idée de notre campagne anti-OTAN est d’organiser une rencontre internationale massive, avec un grand nombre d’activités publiques, des actions directes et des démonstrations. Nous espérons à mobiliser surtout les citoyens serbes, mais on s’attend aussi à une forte présence internationale d’anti-militaristes, d’anti-capitalistes, d’anti-fascistes et d’autres activistes qui soutiennent la lutte contre l’OTAN. Nous envisageons d’organiser un camp anti-OTAN pour tous les camarades venant de l’étranger. On vous invite tous à venir à Belgrade pour participer dans notre campagne et pour boycotter ensemble la Conférence de l’OTAN en Serbie en 2011.

Informations officielles sur le sommet se trouvent ici – http://www.act.nato.int/smpc.

SOMMET DE L’OTAN A BELGRADE – NE PASSERA PAS!

Contact:

antinatokampanja@gmail.com
http://www.antinato.in.rs
+38966/918-1213

 

Source: Balkanikum, 2 juin 2011