[Toulouse] Tags solidaires en échos à l’appel de Contra-info contre la répression

France: Actions contre la répression à Toulouse

Voici quelques photos de tags pris à Toulouse ces derniers jours, en échos à l’appel de propagande contre la répression.

Source: Contra-info, 14 août 2012

[Paris] Banderoles solidaires contre la répression au métro Belleville – 7 août 2012

France : 3 banderoles anarchistes accrochées à Paris au métro Belleville

Nous avons accroché 3 banderoles sur la place du métro Belleville à Paris le Mardi 07 Août 2012. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’appel international à des actions de propagande contre la répression et en solidarité avec les anarchistes emprisonné-e-s dans le monde entier.

La première fait référence à l’actualité de la situation internationale avec une lecture anarchiste. Il y est inscrit : “La crise et l’austérité, c’est le Capitalisme et l’État. Pour s’en sortir, il faut les détruire ! Vive la révolution sociale !”

La seconde (en rouge) est dédiée aux 15 anarchistes turcs emprisonné-e-s suite aux émeutes du 1er Mai 2012. On peut y lire : “Solidarité internationale active avec les 15 anarchistes turcs. Anarsist Tutsaklara Özgürlük (liberté pour les prisonniers anarchistes)”

La troisième est dédiée notamment à Luciano “Tortuga” Pitronello, combattant anarchiste chilien (qui est aussi notoirement impliqué dans la lutte pour la libération animale et la libération de la terre) gravement blessé et emprisonné depuis le 1er Juin 2011, suite à l’explosion d’une bombe devant la banque de Santiago de Chile. Il a été condamné en Mai 2012 à 12 ans de prison pour fabrication, possession et usage d’explosifs.  Il y est écrit :  “Partout, des révoltes éclatent contre le capital et l’Etat. Contre la prison : liberté pour Tortuga et les autres. Vive la révolution !”

Bien sur, il s’agit de faire connaitre quelques unes affaires en cours concernant la répression qui touche les anarchistes dans le monde, dans leur lutte contre toute autorité, mais nous n’oublions pas tous et toutes les autres.

Notre solidarité et notre amitié va à tous ceux et toutes celles qui luttent contre le Capital, l’État, le Patriarcat, l’exploitation en général, contre toutes les hiérarchies, oppressions, et dominations sans médiations. A toutes celles et tous ceux qui veulent détruire l’ordre existant et vivre enfin libres, par tout les moyens qu’ils ou elles estiment nécessaires et en accord avec leurs principes anti-autoritaires.

La liberté est un rapport social à construire…

Salutations enflammées par delà les frontières !

Quelques anarchistes d’ici et d’ailleurs.

Source: Contra-Info, 9 août 2012

[Besançon] Quelques affiches solidaires contre la répression (3) – 9 août 2012

Vu que les luttes sont nombreuses, la solidarité doit s’exprimer le plus possible étant donné le harcèlement quotidien des Etats contre celles et ceux qui combattent pour un monde sans domination, sans exploitation, pour l’Anarchie.

Quelques affiches solidaires contre la répression collées ce jeudi 9 août 2012 à Besançon:

[Besançon] Quelques affiches contre la répression (2) – 8 août 2012

Voir les affiches collées de la veille (07/08/2012)

[Grèce] Actions contre la répression à Athènes

Athènes, Grèce : Actions de contre-information

Dans le contexte de l’appel de Contra Info pour dix jours d’actions contre la répression nous avons menés les actions suivantes jusque maintenant :

Nous avons mis une banderole sur la place d’Exarchia en solidarité avec les anarchistes poursuivis dans le cadre de l’opération répressive “Ardire” qui a été lancé par les autorités italiennes le 13 juin 2012. Si les carabiniers et procureurs pensent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec la vie de nos compagnons, ils se trompent lourdement. Ils nous trouveront en face d’eux : en Italie, Suisse, Allemagne, Grèce et partout où ils osent étendre leurs tentacules.

VOUS NE FEREZ PAS CE QUI VOUS EST COMODE* AVEC NOS COMPAGNONS – SOLIDARITÉ POUR NOS COMPAS – DE LA MERDE POUR L’OPÉRATION ARDIRE, ITALIE (* jeux de mots avec le nom de l’inquisiteur Manuela Comodi)

À la grille principale de l’École Polytechnique sur la rue Patission nous avons accroché une banderole contre les Jeux Olympiques de Londres, maintenant en cours. On peut y lire : “Écrasons les OlymPORCS et les branleurs capitalistes – Incendie et feu sauvage pour les idéaux olympiques –  Brûle, Londres, brûle”… Les idéaux olympiques puent l’argent, la militarisation et la répression.

Nous n’oublions pas les compagnons, qui, malgré le super-spectacle mis en place par les flics, militaires et médias de masse, vont de l’avant et crachent à la face de la société de consommation. N’oublions pas aussi la Coupe du Monde de 2014 et les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro tout comme le besoin d’organiser un campagne internationale contre les déplacements de populations opprimés qui vivent dans les favelas brésiliennes.

Sur le pont pédestre au-dessus d’une autoroute principale dans le centre d’Athènes, nous avons placé une banderole en solidarité avec les membres emprisonnés de la Conspiration des Cellules de Feu – Fédération Anarchiste Informelle / Front Révolutionnaire International. Leur courage et détermination nous rendent plus forts. De par ce simple geste nous leur envoyons nos salutations révolutionnaires les plus chaleureuses.

Nous avons aussi peint des slogans en solidarité avec les anarchistes emprisonnés et persécutés à travers le monde. Nous envoyons toute notre force à Luciano Pitronello dont le procès est en cours ces jours-ci à Santiago de Chili, à Mario López, incarcéré dans les cellules de la démocratie mexicaine et à Felicity Ryder qui est aujourd’hui en cavale, poursuivi dans la même affaire que son frère captif Mario.

En réponse à l’appel pour des actions pour l’affaire de la mort du réfugié Soudanais Noureddin Mohamed à Calais le 7 juillet 2012, nous avons fait des pochoirs sur les murs d’Exarchia. Dans le cas de Noureddin se réfléte celui de milliers d’immigrants anonymes et de réfugiés qui perdent leurs vies en tentant de pénétrer l’impénétrable Forteresse Europe. Nous n’oublions ni ne pardonnons. Feu à toutes les frontières !

Ces actes symboliques qui se tinrent les trois premiers jours d’août à Athènes sont du moins notre contribution à une guerre faisant rage chaque jour dans les rues. Les jours d’actions contre la répression continuent…

En avant compagnons ! En arrière balances !

Source: Contra-info (fr), 6 août 2012

[Besançon] Quelques affiches contre la répression – 7 août 2012

Dans le cadre de l’appel à des actions de propagande contre la répression lancé par Contra-info, nous avons voulu contribuer à notre manière à la diffusion des informations des luttes anti-capitalistes et anti- étatiques, ainsi que des différentes formes de répression qu’elles subissent.

Inscrire dans l’espace public des messages en solidarité avec celles et ceux emprisonné-e-s pour s’être révolté-e-s contre ce système symbole de misère et d’exploitation est une petite contribution afin de faire connaître à la population les luttes sociales et autres soulèvements populaires qui ont lieu à travers le monde.

Des anarchistes de Besançon, 7 août 2012

Sur les murs de la maison d’arrêt de La Butte:

[International] Appel à des actions de propagande contre la répression du 1er au 10 août 2012

Nous faisons un appel pour dix jours d’actions de propagande, dans le plus grand nombre d’endroits possibles, visant à promouvoir les luttes plus ou moins connues mais aussi celles entièrement inconnues par le grand nombre.

Les individus et/ou groupes qui désirent prendre part à ces dix jours d’actions vont choisir la thématique et les moyens en accord avec leurs propres critères et dynamiques, pour le renforcement de la solidarité internationale et réciproque parmi les opprimé(e)s. Nous sommes nombreux(ses) à suggérer de s’en prendre aux rues, peindre des slogans et accrocher des bannières en solidarité avec les causes que nous croyons importantes d’être entendues.

Nous avons fait ça à Athènes a cours des derniers mois, et vous aussi l’avez probablement fait, à maintes occasions. Mais nous avons besoin de faire un pas plus loin, et de mener ce genre d’actions simultanément à un niveau Européen, et, espérons-le, plus global.

Plusieurs d’entre nous sont en Angleterre, Allemagne, France, Espagne, Serbie, Portugal, Grèce, mais aussi en Amérique, or nous avons la possibilité de faire quelque chose de beau avec une simple action.

Pour ce(lles)ux qui se sentent tout(e) seul(e) dans les endroits où ils vivent, ça pourrait sembler plus difficile… mais tout ce dont vous avez besoin est d’une feuille, de la peinture, et d’un bon endroit. Peu importe où vous êtes, appelez vos copines/ains et répandez l’appel.

Du 1er au 10 août, nous pourrons dresser des bannières, poser des affiches, distribuer des tracts, écrire des slogans sur les murs, ou mener toute autre action qui encourage la diffusion du discours anarchiste/libertaire au-delà des frontières du pays/langage. Or nous nous attendons à recevoir et disséminer du matériel photographique ou écrit provenant des actions des camarades, peu importe où elles/ils soient. À la début Août, nous coordonnerons nos efforts et lèveront nos têtes hautes contre l’oppression et la société de prisons, contre l’État et ses frontières, contre le Capital et ses profits.

Nous pouvons être nombreux-ses; nous pouvons être partout.

Vers une guérilla de l’information…

Réseau de contre-information et de traduction Contrainfo.espiv.net