[Grèce] Plus de 60 arrestations lors d’une action de solidarité avec les médias libres (censurés par l’Etat grec) – Athènes, 24 avril 2013

Athènes : arrestations lors d’une action solidaire avec les médias bâillonnés, Indymedia Athènes et la radio 98FM

Le matin du 24 avril, une pancarte géante a été accrochée rue Panepistimiou, en plein centre d’Athènes, dans le cadre des actions de solidarité avec les médias de contre-information qui ont été récemment bâillonnés par l’État grec avec l’aide du recteur de l’Université Technique Nationale d’Athènes, Simos Simopoulos. La pancarte dit : “Hausse le ton, lutte contre la censure de l’État, Athens.indymedia.org & Radio98fm.org”, et un drapeau rouge et noir a été mis sur l’immeuble à la place du drapeau national.

propylaea-athens

 Quelques heures après les escadrons anti-émeutes MAT et les voltigeurs ont encerclé l’immeuble. Plus de 30 compagnon-ne-s qui participaient à l’intervention solidaire ont été arrêté-e-s par la police et transféré-e-s au quartier général de la police (GADA) sur l’avenue Alexandras.

athens-24.4-this-is-what-state-fascists-looks-like athens-24-april-state-fascists

Il y a un appel à un rassemblement solidaire à l’extérieur du GADA.

Vers 15:30 on décomptait 69 détenus à GADA (y compris deux touristes français qui ont été arrêtés alors qu’ils regardaient ce qui se passait ). 10 détenus se trouveraient en cellule, alors que le reste des arrêtés est au 7° étage. Ainsi, les détenus ne sont pas tous ensemble, et n’ont pas pu communiquer avec les avocats jusqu’à maintenant. Quelques 200 personnes se sont rassemblées devant les portes de GADA.

mise à jour (25-04):

Vers 21h les groupes de détenus étaient libérés progressivement de GADA, pendant qu’à l’extérieur le rassemblement solidaire était toujours là. Cependant les flics avaient toujours 6 compagnon-ne-s séparés des autres. Les contrôles d’identité continuaient. Le groupe de personnes détenus dans GADA a écrit un communiqué en solidarité avec les 6 compagnon-ne-s.

Vers 22h30 on nous a informé que 63 personnes ont été libérées de GADA. Cependant les 6 compagnon-ne-s resteront en cellule toute la nuit et vont faire face à des charges pour délits mineurs (ils sont accusés d’avoir insulté un symbole national) et passeront devant le procureur ce jeudi matin.

Indymedia Athènes et  98fm appellent à une manifestation solidaire :
Jeudi, 25 avril à 18:00 depuis Monastiraki, Athènes.

Source: Contra-info, 24/04/2013

Grèce: interpellations de manifestants après la fermeture d’une radio contestataire

ATHENES — Soixante-trois personnes ont été interpellées mercredi après avoir remplacé le drapeau grec sur le toit de l’Université d’Athènes par un drapeau anarchiste rouge et noir pour protester contre la fermeture de la radio du site internet d’informations alternatif Indymedia, a-t-on appris de source policière.

ALeqM5io9ReAeiKlUWVnnnBAk7_foLa-0g

Un groupe de jeunes est entré en début d’après-midi dans le bâtiment, situé au centre de la capitale grecque. Après avoir hissé un drapeau rouge et noir, ils ont installé une banderole géante sur la façade de l’Université, proclamant en anglais: « Raise your voice – Fight against state censorship » (Haussez le ton, luttez contre la censure étatique, NDLR).

La radio contestataire de la mouvance anti autoritaire du site Indymedia avait été fermée la semaine dernière par le procureur d’Athènes sur demande du recteur de l’Ecole polytechnique, après qu’un professeur eut dénoncé avoir été insulté par la radio.

Les autorités grecques ont à plusieurs reprises dans le passé fermé le site Indymedia Athènes, considéré comme un nid de la mouvance anarchiste ou d’extrême gauche en Grèce, et ayant publié les nombreux textes de revendication des différents attentats, fréquents dans le pays, intervenus ces dernières années contre personnalités, banques ou établissements publics.

Mercredi après-midi, le site internet fonctionnait, mettant en ligne des images de la banderole apposée sur la façade de l’université.

Leur presse – AFP, 24/04/2013

2 réflexions sur “[Grèce] Plus de 60 arrestations lors d’une action de solidarité avec les médias libres (censurés par l’Etat grec) – Athènes, 24 avril 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s