[Algérie] Révolte des chômeu.r.se.s (2) : comme une traînée de poudre – Ghardaïa, 27 mars 2013

Alors que des membres du CNDDC d’El-Oued sont arrêtés puis relâchés

Calme précaire à Ghardaïa après les affrontements de la veille

Coïncidant avec la Fête du tapis dans la vallée du M’zab, de violents affrontements ont opposé des jeunes aux éléments des unités antiémeutes de la sûreté de wilaya de Ghardaïa. Les violences, qui, au départ, n’avaient lieu que dans les ruelles de la vieille médina de Ghardaïa, n’ont pu être contenues par les forces de l’ordre.

Elles se sont rapidement étendues telle une traînée de poudre aux vieux quartiers adjacents, tels que haï El-Moudjahidine, Aïn Lebeau et Echaâba où plus de 160 éléments antiémeutes sont venus renforcer des camions.

Quatorze blessés, dont deux assez sérieusement atteints à l’œil et à la tête, sont à déplorer parmi les forces de l’ordre alors que du côté des manifestants, il n’était pas possible d’avoir un bilan, compte tenu que ces derniers ont évité de ramener leurs blessés aux structures sanitaires de peur d’être arrêtés. 17 arrestations ont été opérées dont 12 parmi les militants des droits de l’Homme, à leur tête  le docteur Kamaleddine Fekhar et son adjoint Soufghalem.

Ils ont été présentés hier par-devant le procureur de la République près le tribunal de Ghardaïa pour attroupement armé, destruction de biens publics et jets de pierres sur les forces de l’ordre. Pour sa part, la fédération FFS de Ghardaïa a indiqué, dans un communiqué parvenu à la rédaction, que “les évènements qui ont émaillé la Fête du tapis sont liés au mouvement de protestation enclenché à travers le territoire national et notamment au niveau des wilaya du Sud”.

Par ailleurs, le coordinateur du Comité pour la défense des droits des chômeurs d’El-Oued, Rachid Aouin, qui avait été arrêté avant-hier par la police, a été finalement relâché tard dans la soirée. Son arrestation est liée au fait qu’il distribuait des tracts appelant à la marche pacifique des chômeurs de “un million” prévue pour le 30 mars à la place des Martyrs de chahid Hamma-Lakhdar. D’autres membres de la CNDDC ont été également arrêtés puis relâchés par la police après interrogatoire.

Pour sa part, le coordonnateur de la CNDDC, Tahar Belabbès, a affirmé que “ce qui s’est passé à El-Oued et à Ghardaïa sont des provocations visant à déstabiliser les mouvements pacifiques des chômeurs du Sud, et ce, après la réussite des mouvements de Ouargla et de Laghouat”.

Leur presse de l’ordre – Liberté-Algérie.com (L. KACHEMAD/S. Mohamed), 28/03/2013 à 09h50

17 personnes présumées auteurs d’acte de vandalisme arrêtées à Ghardaïa

Dix-sept (17) personnes, auteurs présumés d’actes de vandalisme, ont été arrêtées mardi suite aux événements qu’a connus la ville de Ghardaïa à l’ouverture de la 46ème édition de la fête du tapis, apprend-on de source policière.

Les auteurs présumés d’actes de vandalisme, de destruction de biens publics et privés, d’incendies, de dégradation de véhicules et de coups et blessures sur les forces publiques ont été arrêtés en flagrant délit et seront déférés mercredi devant le juge d’instruction, précise la même source.

Un des auteurs des actes de vandalisme présumés, qui se déclare être le responsable local de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) et de la section locale d’Amnesty international, serait l’instigateur de ces actes et troubles, précise-t-on.

Les arrestations sont survenues suite aux événements qu’a connus Ghardaïa à quelques heures avant le coup d’envoi de la fête du tapis lorsqu’au des dizaines de personnes ont investi la tribune officielle pour empêcher le déroulement de cette manifestation, a-t-on constaté.

Des échauffourées ont éclaté entre les protestataires et les forces de l’ordre avant de dégénérer en véritable émeute, au cours desquelles plusieurs édifices publics ont été saccagés, des véhicules incendiés, l’immobilier urbain et des distributeurs de billets de banque endommagés, avant que les agents antiémeutes n’interviennent utilisant des gaz lacrymogène pour rétablir l’ordre.

Leur presse de l’ordre – Le Temps d’Algérie, 27/03/2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s