[Orléans] Les porcs travaillent dans le quartier de l’Argonne – 10 mars 2013

Prison ferme pour des jeunes qui avaient menacé de mort des policiers

Huit mois ferme pour le premier, auxquels s’ajoutent six autres mois provenant de la révocation d’un sursis antérieur. Six mois pour le deuxième, avec, là encore, une révocation d’un sursis, à hauteur de trois mois. Cent jours amendes à 10 euros enfin, pour le troisième.

Le tribunal correctionnel d’Orléans n’a accordé aucun crédit, vendredi après-midi, aux dénégations des prévenus, âgés de 18, 19 et 25 ans, jugés pour rébellion et, pour les deux premiers, pour outrages et menaces de mort envers des fonctionnaires de police.

Dimanche dernier, en plein après-midi, des policiers intervenaient dans le quartier orléanais de l’Argonne pour tenter d’interpeller le conducteur d’un deux roues qui circulait sans casque, sur un engin dépourvu de plaque d’immatriculation.

Pistolet électrique et Flash-Ball

Très vite, les fonctionnaires de police ont été pris à partie par une petite vingtaine de jeunes habitants du quartier. Menacés de mort et insultés, les policiers ont dû faire usage de leur pistolet électrique et d’un Flash-Ball.

Les fonctionnaires de police ont identifié formellement sept personnes parmi la foule hostile, dont trois étaient jugés vendredi. Déjà condamnés, à des degrés divers, pour des faits d’outrage et de rébellion, les prévenus ont reconnu avoir été présents sur les lieux, mais assuré qu’ils n’avaient pas participé aux faits qu’on leur reprochait.

Emprisonnés depuis leur interpellation, les deux garçons les plus lourdement condamnés ont été maintenus en détention, à l’issue du délibéré.

Leur presse de l’ordre – La Rep.fr (Philippe Renaud), 16/03/2013 à 08h20

_______________________________________________________________________________________

Coup de filet policier dans le quartier de l’Argonne

Coup de filet policier, au petit matin, dans le quartier de l’Argonne, à Orléans.

Une quarantaine de fonctionnaires ont interpellé simultanément, à 6 h 30, cinq jeunes soupçonnés d’avoir menacé des policiers qui tentaient d’interpeller deux voleurs de scooter, dimanche après-midi.

L’un des deux adolescents, qui circulait sans casque sur le deux roues volé, avait pu prendre la fuite à la faveur d’un attroupement d’une dizaine de jeunes autour des policiers. Ils n’avaient pas hésité à menacer et insulter les fonctionnaires. Identifiés par ces derniers, les cinq principaux auteurs présumés de ces violences ont été placés en garde à vue.

Deux d’entre eux sont mineurs.

Leur presse de l’ordre – LaRep.fr, 13/03/2013 à 20h06

Une réflexion sur “[Orléans] Les porcs travaillent dans le quartier de l’Argonne – 10 mars 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s