[Belgique] La police travaille suite aux violences envers le jeune Moha à Molenbeek (Bruxelles)

Bruxelles: enquête controversée sur une bavure policière supposée

MoadLa police de Molenbeek a-t-elle supprimé une partie de vidéo montrant une bavure policière présumée? C’est ce que suspecte la famille et l’avocat du jeune Moad. D’après eux, le garçon avait été blessé lors d’une arrestation musclée, le 11 janvier dernier, alors qu’il courait en rue.

Les parents de ce jeune homme sans antécédents ont déposé plainte. L’enquête interne n’est pas terminé; mais elle interpelle déjà fortement la famille et son avocat.

Sur proposition de la nouvelle Bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, les responsables de la zone de police invitaient les parents de Moad à faire le point sur l’enquête interne, ce lundi. L’entretien a confirmé que Moad n’a commis ni agression, ni délit. Il a par contre été blessé lors de l’arrestation en rue, mais aussi, par la suite, au commissariat, un bâtiment équipé de vidéosurveillance.

Maître Vincent Lurquin, avocat de la famille de Moad, est rentré en possession de la vidéo du commissariat à l’heure des faits et pour lui, des éléments ont été dissimulés :

« C’est curieux parce qu’on voit l’entrée au commissariat, et puis on voit une autre caméra où on ne voit plus rien. Et pendant 13 minutes, de 18h29 à 18h42, il n’y a plus rien sur les caméras et on ne sait pas où sont passées les images. Des images qui d’après moi montreraient qu’il a été tabassé au commissariat ».

La police évoque un problème d’horodateur sur l’enregistrement. Ce qui laisse l’avocat et la famille perplexe.

Quelque peu embarrassée par cette affaire, la bourgmestre Françoise Schepmans assure vouloir la transparence, elle souhaite que la vidéo entière puisse être visionnée par les parents et l’avocat.

la bourgmestre a aussi réclamé l’audition de Moad, audition que les enquêteurs avaient négligée. L’enquête interne se poursuit, parallèlement à celle du comité P et de la justice. En cas de bavure avérée, la bourgmestre assure qu’il y aura des sanctions disciplinaires.

Leur presse -RTBF, 06/03/2013 à 18h20

Une réflexion sur “[Belgique] La police travaille suite aux violences envers le jeune Moha à Molenbeek (Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s