[NDDL/La ZAD est partout] De la prison à l’aéroport : Vinci clôture nos vies (Récits des journées d’actions des 18 et 19/01…)

Dijon : blocage d’Eurovia

dijon2-2936fAujourd’hui, nous étions une cinquantaine de personnes à bloquer pendant quelques heures le site d’Eurovia Bourgogne filiale de la multinationale Vinci, dans la zone d’industrielle de Longvic, dans le cadre des journées d’action contre le géant du BTP.

Alors que d’autres ont mené des occupations de chantiers et bureaux, ou des opérations péages et parkings gratuits, nous bloquions ce matin les locaux d’Eurovia Bourgogne, filiale de BTP de Vinci. Pour exprimer notre solidarité avec celles et ceux qui luttent à Notre-Dame-Landes ou contre d’autres projets du géant du BTP ou ses concurrents, pour informer sur les activités de Vinci, et mettre directement la pression sur l’entreprise qui entend tirer profit de ce projet nuisible.

Depuis la première vague d’expulsions, plus de 200 comités locaux de soutien à la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont constitués, y compris à Dijon et dans d’autres villes de Bourgogne (Chalon-sur-Saône, Montceau-les-Mines, Autun, Auxerre…). Ces comités donnent corps à un mouvement large d’opposition à l’aéroport et porte la lutte partout en France et même au-delà.

C’est lors de la rencontre des comités locaux sur la ZAD (zone menacée par le projet) courant décembre que s’est décidée la coordination d’actions décentralisées contre Vinci. Parce que Vinci a en charge la construction et la gestion du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Parce qu’au-delà de ce projet, de par ses filiales tentaculaires, Vinci est partout et participe à rendre ce monde toujours plus invivable. Construction de prisons ultra modernes, d’autoroutes, LGV, maillon de l’industrie nucléaire (extraction d’uranium, projet ITER…)… Le groupe fait d’énormes profits « en aménageant notre cadre de vie » par la destruction (du tissu social des zones aménagées, de l’environnement…) et l’exploitation (des salarié-e-s, des populations locales, des ressources…).

dijon3-8af4aLe blocage s’est déroulé sans encombre, permettant d’informer les employé-e-s d’Eurovia sur le projet d’aéroport. La rencontre a été cordiale et nous a permis de partager quelques mots autour de croissants et café

dijon4-7f39d

Vue l’ampleur de la mobilisation contre l’aéroport depuis quelques mois, gageons que cette visite ne sera pas la dernière !

Le Comité de Lutte Dijon-Notre Dame des Landes

Contact du Comité dijonnais : notredamedeslandes.dijon***AT***laposte.net

Reçu par mail, 21/01/2013

________________________________________________________________

Châlon sur Saône : manchette de journal anti-Vinci

A l’occasion des deux journées d’action décidées contre Vinci, nous avons fait une fausse manchette du journal local – le Journal de Saône-et-Loire , contre Vinci. Elle a été placée à 14 endroits – c’est à dire tout le centre ville.

photo_1-2-09bfa photo_2-2-4afd1

________________________________________________________________

Nancy : masquazad

Une « masquazad » (rassemblement masqué et festif) a eu lieu devant une agence immobilière de Vinci, avec une vingtaine de militant-e-s et autant de flics. Satisfaction : l’agence a fermé aujourd’hui grâce à nous.

_______________________________________________________________

Ixelles (Bruxelles):

De face

De face

De côté

De côté

Le texte reproduit ici:

AVIS AUX AUTOMOBILISTES 

Communiqué d’ agents verbalisateurs de Vinci Park Ixelles

Comme un collègue l’avait déjà témoigné dans un quotidien national en octobre dernier, on en prend plein la gueule. On est la cible d’une hostilité dans la rue qui prend différentes formes.

-des parcmètres sont régulièrement vandalisés (avec de la peinture, de la colle dans la fente pour la monnaie ou encore avec l’écran masqué, éclaté ou perforé à la perceuse)

-des attaques répétées ont lieu sur le local de notre agence 64, rue Lesbroussart (vitrine brisée, serrure collée, caméra de surveillance coupée, peinture sur la façade,…)

-on se fait aussi quotidiennement insultés et on est pris à partie dans la rue, quand on travaille.

Plutôt que de se plaindre d’insécurité comme certains, on a décidé de démissionner car on a pris conscience de ce à quoi nous participons et on comprend la haine qui s’exprime contre nous.

En effet, on est perçus comme des uniformes de plus qui quadrillent les rues des quartiers où les parcmètres s’ajoutent aux caméras de surveillance. En plus, on nous voit comme des flics sans armes, et donc plus vulnérables.

Nos uniformes sont noirs, d’autres sont gris, verts, rouges, violets ou bleus. Certains sont ceux d’entreprises, d’autres ceux de l’Etat ; nous, ce qu’on réalise, c’est qu’on sert tous les mêmes intérêts. Des contrôleurs de la STIB aux agents de prévention en passant par les vigiles en tout genre, notre fonction est de faire payer les pauvres et de contenir leur colère. On est de ces pauvres qui acceptent ce que le marché du travail leur propose : on est des « boucliers humains » des riches.

A Ixelles, chaque jour, par les parcmètres et les amendes, on vous a racketté des dizaines de milliers d’euros au profit de la multinationale Vinci. Malgré tout, on est toujours surpris par les moyens imaginés pour compliquer notre tâche. Parfois, c’est juste un chewing-gum dans la fente, du Tape sur l’écran, ou un peu de boue sur la plaque d’immatriculation.

On vous invite vraiment à continuer d’inventer comment perturber ce business.

Aujourd’hui, on balance nos uniformes, et on n’en acceptera pas d’autres !

Certains agents verbalisateurs de Vinci Park ont, quant à eux, décidé de poursuivre leur travail et de continuer à remplir leurs quotas d’amendes quotidiennes.

Alors, quand vous les croisez, continuez bien à leur dire ce que vous en pensez !

Source: Indymedia Bruxelles, 21 janvier 2013

________________________________________________________________

Vu à la fac de Nantes:

vincidegage-5b2e0 vincidegage2-ed54b

Voir toutes les actions contre le bétonneur Vinci lors de ces deux journées

Une réflexion sur “[NDDL/La ZAD est partout] De la prison à l’aéroport : Vinci clôture nos vies (Récits des journées d’actions des 18 et 19/01…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s