[Saint-Denis] Des sans-papiers occupent une église pour exiger leur régularisation et exprimer leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille – 9 janvier 2013

Saint-Denis : des sans-papiers occupent une église

Les manifestants demandaient notamment leur régularisation.

5032797

Plusieurs dizaines de sans-papiers ont occupé mercredi 9 janvier l’église de l’Estrée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), demandant leur régularisation et exprimant leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille.

Arrivés vers 9h, ils ont quitté les lieux vers 18h30, a indiqué le curé Jean Jannin, responsable de cinq paroisses de Saint-Denis et de l’Ile-Saint-Denis.

Les manifestants avaient accroché une banderole « Non aux expulsions des sans-papiers », sur le parvis de l’édifice situé en centre ville. « On dénonce le mauvais traitement des dossiers des sans-papiers : les durées d’attente des dossiers excessivement longues, la qualité d’accueil, les refus de dossiers », a expliqué Hicham Hassanine, délégué de la Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers.

Certains ont distribué des tracts dénonçant la circulaire Valls sur les nouveaux critères de régularisation. « Toutes les personnes qui ont moins de cinq ans de présence en France n’ont aucun droit. Pour les travailleurs sans papiers, cette circulaire demande huit fiches de paye sur les 24 derniers mois et un contrat de travail. Autrement dit elle reconnaît le travail clandestin », s’est indigné Marguerite Rollinde, vice-présidente de l’association de soutien de la Coordination.

« Une démarche normale »

Dans un communiqué, le maire de Saint-Denis, Didier Paillard (PCF), juge que la « régularisation des travailleurs et habitants sans papiers » serait « une mesure concrète et d’intérêt général pour les quartiers populaires ».

Le mouvement, soutenu également par de nombreuses associations et quelques partis politiques ainsi que l’église, s’est transformé en une opération coup de poing. Les responsables écclésiastiques avaient déjà écarté tout recours à la police ou à la préfecture pour évacuer les occupants.

« On les connaît bien, ils nous connaissent. Ca se fait dans le dialogue, avec la Coordination, d’autant plus que nous soutenons leur mouvement depuis longtemps », avait expliqué le curé Jannin, alors que le vicaire de la paroisse de l’Estrée, Thierry Geisler, « trouve leur démarche normale sur le fond ».

Leur presse – Nouvel Obs.com (AFP), 09/01/2013 à 22h21

Une réflexion sur “[Saint-Denis] Des sans-papiers occupent une église pour exiger leur régularisation et exprimer leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille – 9 janvier 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s