[Slovénie] La population en masse dans la rue contre le pouvoir

Slovénie: affrontements entre la police et des manifestants à Maribor

LJUBLJANA – La police slovène a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser lundi soir une manifestation à Maribor, deuxième ville de Slovénie, qui s’était déroulée jusque-là dans le calme, réunissant environ 10.000 personnes selon les médias locaux, 8.000 selon la police, pour exiger la démission du maire de centre-droit Franc Kangler, soupçonné de corruption.

Une soixantaine de personnes ont été interpellées, a indiqué la police.

La situation a dégénéré vers 17H30 (16H30 GMT), lorsque des manifestants ont commencé à lancer des pierres, des bouteilles et des engins pyrotechniques contre l’Hôtel de Ville, a expliqué à l’AFP le porte-parole de la police, Bartolo Lampret.

L’agence de presse slovène STA a fait état de neuf blessés, quatre policiers et cinq manifestants.

Le groupe Franc Kangler doit démissionner de son poste de maire de Maribor, qui a appelé à manifester lundi soir, a déjà réuni plus de 30.000 fans sur le réseau social Facebook. Il a été créé en octobre, lorsque la municipalité a mis en place des radars fixes au centre-ville, donnant lieu à des milliers d’amendes.

En novembre, la Commission nationale de lutte contre la corruption avait accusé Franc Kangler, maire de Maribor depuis 2006, de corruption et d’abus de pouvoir. La publication de ce rapport a renforcé le mouvement de protestation.

Le 26 novembre, une manifestation avait déjà réuni 10.000 personnes et des incidents avaient éclaté entre un groupe de manifestants et les forces de l’ordre. La police avait procédé à 27 interpellations et sept policiers avaient été blessés.

A Ljubljana, 4.000 personnes ont manifesté, sans incident, contre la politique d’austérité du gouvernement conservateur de Janez Jansa. Le 17 novembre, les syndicats avaient mobilisé 30.000 personnes contre le gouvernement.

Par ailleurs, la grogne populaire contre la politique d’austérité s’étend dans le pays: ainsi, dans la ville de Celje, à 80 km au nord-est de Ljubljana, 4.000 personnes ont manifesté lundi soir et 13 personnes ont été interpellées par la police à la suite d’affrontements.

La Slovénie est gravement frappée par la crise économique et financière, notamment en raison d’un secteur bancaire perclus de crédits douteux, et est entrée en récession au troisième trimestre.

Leur presse – Romandie.com (AFP), 04 décembre 2012 02h52

Une réflexion sur “[Slovénie] La population en masse dans la rue contre le pouvoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s