[NDdL/Toulouse] Non à l’AyraultPorc – Nuit du 1er au 2 décembre 2012

L’Hôtel-Dieu victime de Notre-Dame des Landes

 Toulouz'Pas besoin de regarder dans les jumelles panoramiques installées quai Saint-Pierre pour voir, juste en face, le graffiti bombé sur les briques roses de L’Hôtel-Dieu. «Non à l’Ayrault porc», le mauvais jeu de mots inscrit en rouge, vert et noir saute aux yeux des passants depuis l’un des plus beaux points de vue de la ville. Stupéfaits, indignés ou dégoûtés, les Toulousains ont fait la découverte hier matin… et leurs commentaires tout au long de la journée, dans les conversations ou sur internet. L’allusion au projet très controversé de l’aéroport de Notre-Dame des Landes porté par le Premier ministre est nette – sans doute trop – mais ne convainc personne. Le Réseau Fluvial Toulousain «condamne ce geste dégradant le patrimoine toulousain. Nous respectons le combat de nos amis Nantais

[…] mais là franchement c’est idiot». Il demande «une condamnation claire de la part des élus de gauche, de droite, écologistes, du centre, etc.» et prône le «dialogue citoyen, dans le respect des autres». Même condamnation pour Toulouse Avenir. Mais l’association de Jean-Luc Moudenc, député UMP, attribue «cette dérive» à la politisation constante de la municipalité actuelle» et «appelle Pierre Cohen à condamner fermement ces agissements et à dépolitiser son action.» À suivre.

Leur presse – La Dépêche du Midi, 03/12/2012 à 03h48

Toulouse. La façade de l’hôtel Dieu taggée par des opposants à l’aéroport Notre-Dame-Des-Landes

Une semaine après les tags retrouvés sur la façade du siège du Parti Socialiste et l’agence immobilière Vinci rue de Metz, c’est au tour d’un monument classé d’être dégradé par les opposants à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes. La semaine passée, « Non à l’Ayraultport » ou encore « Vincitation à la révolte » était inscrit sur ces lieu stratégique. Aujourd’hui, c’est sur un monument historique toulousain que l’on peut observer « Non à l’Ayrault porc » taggé en rouge.

 700-tag hotel dieu

Condamné par l’association Toulouse Avenir et le réseau fluvial toulousain, Pierre Cohen n’a pas encore réagit. Reste tout de même à comprendre pourquoi mais surtout comment ces militants ont pu inscrire ce message sur la façade de l’hôtel Dieu qui donne sur la Garonne.

Leur presse – Toulouse Infos.fr (Guillaume Truilhé), 03/12/2012

Cette action de solidarité intervient dans un contexte de répression qui se fait de plus en oppressante envers la ZAD: des expulsions sont à prévoir dans les jours qui viennent

5 réflexions sur “[NDdL/Toulouse] Non à l’AyraultPorc – Nuit du 1er au 2 décembre 2012

  1. Il y a dans les mystères auxquels nous confronte la technique du sabotage quelque chose de piquant et fort palpitant….l’effarement dans lequel sont souvent plongés les détracteurs de toute belle initiative nous est déjà une belle récompense quant bien même nous ne serions les auteurs de l’exploit….sinon au moins par le cœur à défaut de l’avoir été par le fait!
    S.

  2. Pingback: [Toulouse/ZAD de NDdL] Tags et fumier pour la fédération du PS – Nuit du 16 au 17 avril 2013 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s