[Besançon] Un comité d’accueil pour la droite universitaire de l’UNI-MET (suite) – Faculté de lettres, 22 novembre 2012

Le Chat Noir Emeutier reçoit et transmet:

Suite au sabotage de la propagande bourgeoise et raciste de l’UNI-MET lors de la journée de mardi 20 novembre 2012, la police (dont un inspecteur) est venu à la fac de lettres de Besançon chercher le/les « agresseurs » de l’UNI-MET en milieu d’après-midi de ce jeudi 22 novembre 2012.

Après les avoir escortés de la fac à la fin de la journée des élections du CROUS, les flics jouent une fois de plus au garde-chiourme des dominants en ayant lancé des suites à une « agression » qui n’en est pas une. Quand on pense aux femmes qui se font défoncées la gueule par leur conjoints, aux immigrés qui se font attaqués par des fascistes, aux féministes et anti-sexistes qui se font agresséEs par des néo-nazis sous le regard bienveillant des keufs (à Paris, le 18/11 lors de l’action des Femen contre la manif homophobe des cathos et fascistes), on a la confirmation de ce qu’est l’institution policière, c’est-à-dire une milice du capital, des oppresseurs, des dominants.

Que cet acharnement des flics cesse immédiatement !

Bourgeois, flics, fachos, hors de nos facs (et pour longtemps…)

Un.e étudiant.e de la fac de lettres, le 23/11/2012

Une réflexion sur “[Besançon] Un comité d’accueil pour la droite universitaire de l’UNI-MET (suite) – Faculté de lettres, 22 novembre 2012

  1. Pingback: [Besançon] Enfin un local syndical à la fac de lettres – 27 novembre 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s