Attaques solidaires des locaux du PS: ça vaut au moins ZAD’ !

Une nouvelle section PS vandalisée à Paris

FAITS DIVERS – La section PS du 3e arrondissement de Paris a été vandalisée cette nuit. Ce serait la cinquième permanence du Parti socialiste visée en deux semaines.

Les membres de la section PS du 3e ont eu une bien étrange surprise en ouvrant les portes de leur local ce matin. Des inscriptions telles que « des légumes pas du bitume » avaient été marquées en couleur sur le trottoir, au 40 rue Charlot.

« C’est inquiétant »

Cet acte de vandalisme serait en rapport avec le projet d’aéroport de Notre-Dame-les-Landes près de Nantes. « Nous avons déjà eu des problèmes par le passé des dégradations. Mais c’est la première fois que les tags sont reliés à ce projet », se désole Flore Bolter de la section PS.

Sur le sol, devant le local, on peut lire en rose « non à l’Ayrauport » et « PS gare à tes fesses » ou encore « des légumes pas du bitume »en vert. Des phrases loin d’être effrayantes mais qui agacent tout de même la section. « C’est quand même inquiétant. En terme de démocratie, s’attaquer à une section ce n’est pas un bon symbole », considère Flore Bolter.

« Ce sont de véritables agressions »

Le maire de Paris a immédiatement réagi à la nouvelle. « J’apprends avec consternation les actes de vandalisme commis contre les locaux du Parti socialiste dans le 3e arrondissement de Paris (…). Ces actes sont de véritables agressions contre des lieux où se vit au quotidien la démocratie à Paris », a écrit Bertand Delanoë qui a assuré sa « solidarité » aux élus et militants.

Du côté des Verts, Barbara Pompili, la coprésidente du groupe écologiste à l’Assemblée nationale et dont le parti est opposé au projet d’aéroport, a indiqué que ces actes sont le fait d' »activistes d’extrême gauche qui sont dans la lutte pour la lutte ». Pendant l’émission « Questions d’Info » organisée par LCP/France Info/AFP/Le Monde, elle a ajouté qu’ils « sont minoritaires » dans le combat anti-aéroport auquel prennent part agriculteurs locaux et écologistes. « Dans cette lutte, il y a d’autres personnes « vraiment pas extrémistes, qui sont jetées dehors, notamment les agriculteurs, mais aussi tous les expropriés », a indiqué l’élue.

Ce serait la cinquième section PS en deux semaines à être visée, selon Le Parisien. Les locaux des 20e et 11e arrondissements ont aussi été touchés les 22 et le 31 octobre et ceux 5e et 6e arrondissements ce samedi.

Leur presse – Métro France.com, 07/11/2012 à 18h37

Notre-Dame-des-Landes : vague de vandalisme anti-PS

Depuis mi-octobre, une quinzaine de permanences socialistes ont été dégradées et recouvertes de tags hostiles au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, soutenu par Jean-Marc Ayrault.

«Trop, c’est trop!». Mercredi, le porte-parole du PS, David Assouline, a haussé le ton suite à la multiplication des actes de vandalisme contre des locaux du parti ces derniers jours. La liste est impressionnante. À Brest, BesançonTulle, Bordeaux, Limoges… Depuis le 16 octobre, une quinzaine de fédérations, de sections ou de permanences socialistes ont été dégradées. Les murs des locaux ont été systématiquement recouverts de tags hostiles au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, défendu de longue date par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Les actes de vandalisme anti-PS depuis trois semaines

À Paris, par exemple, quatre façades ont été successivement dégradées depuis le 22 octobre. Sur le mur de la permanence de la députée socialiste du XXe arrondissement, cette inscription: «La ZAD est partout». ZAD comme la «zone d’aménagement différée» où doit être construit l’aéroport, rebaptisée «zone à défendre» par ses détracteurs. L’acronyme est devenu une signature pour les 150 opposants au projet qui occupent illégalement l’espace de 2000 hectares dédié à l’aéroport et en sont régulièrement expulsés par les forces de l’ordre. Pour la plupart d’entre eux, des jeunes radicaux, issus des mouvements anarchistes libertaires, qui disposent d’importants relais sur Internet.

«La vraie violence, c’est de détruire des maisons»

Certains soutiens au mouvement n’hésitent d’ailleurs pas à publier sur le Web le récit de leurs «sorties punitives» contre le PS. Comme celle qui a visé la permanence de Besançon, dans la nuit du 30 au 31 octobre: «Au total, trois tags ont été inscrits sur le local: «ZAD vaincra», «Stop AyraultPorc» et un «A» (symbole anarchiste, NDLR). En plus de cela, nous avons également fracassé trois vitres de la permanence à l’aide de trois gros parpaings: pour l’une, le pavé est parti si vite qu’il a traversé la vitre et laissé un gros trou au milieu. Les deux autres ont été littéralement explosées», raconte un activiste sur un blog.

Les responsables de la ZAD, qui se décrit comme un mouvement non-violent, cautionnent-ils ces actes de vandalisme? «Nous ne les téléguidons pas, mais nous ne les condamnons pas non plus», résume Gaël, porte-parole du collectif. «Au moment où les expulsions ont démarré à Notre-Dame-des-Landes, à la mi-octobre, nous avons lancé un appel à des actions de solidarité. Cela peut être un paysan qui décide de tracter en notre faveur sur son marché. D’autres peuvent considérer que le PS est responsable et taguer leurs locaux… Mais la vraie violence, c’est celle qui consiste à transformer des hectares de forêt en aéroport et à détruire des maisons», ajoute le jeune homme, qui se décrit comme «anticapitaliste» et «antiautoritaire».

Au PS, l’agacement monte contre ces «actions concertées». «Aucune pseudo-cause ne peut justifier de tels actes de vandalisme politique», juge David Assouline. «Il doit y avoir maintenant une réaction énergique pour arrêter là cette dérive qui constitue une atteinte insupportable à la démocratie». Le PS a systématiquement déposé plainte auprès de la police ou de la gendarmerie. À Paris, où les dégradations se sont étendues jusqu’aux murs des stations de métro Solferino et Assemblée-Nationale, l’enquête a été confiée au service de l’investigation transversale (SIT) de la Préfecture de police. Aucun suspect n’a été arrêté pour le moment.

Leur presse – Le Figaro.fr, 08/11/2012 à 19h50

Une enquête préliminaire ouverte sur des dégradations de locaux PS à Paris

PARIS (Sipa) — Une enquête préliminaire a été ouverte le 23 octobre sur des dégradations visant les locaux de la fédération parisienne du Parti socialiste, ainsi que plusieurs sections d’arrondissement et permanences d’élus, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Paris. Ces faits sont reliés à une vague de vandalisme visant les locaux du PS un peu partout en France depuis la mi-octobre et revendiqués par des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

L’enquête a été ouverte après le dépôt d’une première plainte pour des dégradations commises dans la nuit du 21 au 22 octobre contre la permanence de la députée Fanélie Carrey-Conte dans le XXe arrondissement. D’autres actes de vandalisme ont depuis été perpétrés contre la fédération départementale, située dans le XIe arrondissement, les sections des IIIe, Ve et VIe arrondissements et la permanence du député Patrick Bloche, dans le XIe.

Neuf plaintes ont été déposées à ce jour. L’enquête a été confiée au service d’investigation transversal (SIT) de la préfecture de police de Paris. D’après les informations recueillies par Sipa, des fédérations ou sections locales ont déjà été prises pour cible à Angers, Arles, Bordeaux, Brest, Dijon, Douarnenez, La Rochelle, Limoges, Rennes et Tulle.

 Leur presse – Le Nouvel Obs (SIPA), 08/11/2012 à 19h50

Nantes/Nddl : premières prises de distance avec les dégradations de locaux du PS

Les récits détaillés et mis-à-jour des journées de résistance de la ZAD aux expulsions des 7, 8 et 9 novembre 2012

2 réflexions sur “Attaques solidaires des locaux du PS: ça vaut au moins ZAD’ !

  1. a, vi1 tout droit, de la folie des grandeurs, du roi soleil louis 14 7 story de grands projets 1poss/inutiles, de « jan marque vinci ayrauLt » to man enlis dans le platine des mines d’afric du sud, avec son compr « de vil’p1 »

  2. ça, vi1 tout droit, de la folie des grandeurs, du roi soleil louis 14 7 story de grands projets 1posés/inutiles, de « jan marque vinci ayrauLt » to man enlisé dans le platine des mines d’afric du sud, avec son compr « de vil’p1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s