[Porcherie] La SNCF travaille … « Ce n’est pas une volonté de faire du chiffre, uniquement une politique de motivation managériale, le contrôle faisant partie intégrante du métier, la fraude coûtant très cher à la collectivité. »

Une raison de plus pour pourrir la SNCF et les contrôleurs

La SNCF lance un « challenge anti-fraude » pour motiver ses contrôleurs

Semaine chargée dans la région Centre pour la SNCF. Après le lancement hier des nouveaux horaires, un concours est lancé aujourd’hui en interne pour inciter les contrôleurs à être plus vigilants.

C’est le site Rue89 qui révèle l’information cet après-midi. Un challenge a été mis en place à destination des contrôleurs de la SNCF. Son objet ? La chasse à la fraude en tout genre : du faux billet à l’absence de titre de transport. A la clé ? Des lots en tout genre pour ceux qui auront atteint les meilleurs chiffres : console de jeu, ordinateur, appel photo numérique, chèques cadeaux…

L’affiche épinglée sur les tableaux de service est très claire :

  • 50 gagnants seront récompensés : 40 agents du service commercial trains (ASCT), le terme administratif pour dire contrôleur) et dix groupes de contrôle renforcé (GCR, les équipes dédiées au contrôle à bord).
  • Pour les agents, sera pris en compte les « meilleurs taux d’application des barèmes bord/contrôle » (c’est-à-dire les tarifs majorés, réglés à bord auprès du contrôleur) et les meilleures progressions depuis début 2012. 
  • Pour les GCR, les critères retenus seront le plus grand nombre de cartes, billets, abonnements falsifiés ou utilisés par un tiers.

Un risque de dérives ?

C’est un contrôleur basé à Orléans, Louis (un pseudo), qui a révélé l’information à Rue89. Il explique :

« La plupart des collègues et moi-même sommes outrés par ce procédé d’incitation aux chiffres qui peut entraîner bien des dérives dans notre travail. »

Ce concours est selon lui, un véritable incitation à faire du chiffre.

« Il nous arrive, par exemple, de faire des tarifs guichet dans le train, pour des abonnés qui ont oublié de renouveler leur carte en début de mois… Avec ce système, il y a aura moins de “petites fleurs” à bord, ça va se durcir. »

Surtout il n’hésite pas à exprimer ses craintes :

« On a des soucis de sécurité, d’incivilité, ça ne va pas s’arranger si on nous pousse à faire du contrôle. »

Le service de presse de la SNCF contacté par nos soins tient lui à préciser :

« Ce n’est pas une volonté de faire du chiffre, uniquement une politique de motivation managériale, le contrôle faisant partie intégrante du métier, la fraude coûtant très cher à la collectivité. »

Leur presse – L’Echo républicain, 01/11/12 – 18h13 via Brèves du désordre

Une réflexion sur “[Porcherie] La SNCF travaille … « Ce n’est pas une volonté de faire du chiffre, uniquement une politique de motivation managériale, le contrôle faisant partie intégrante du métier, la fraude coûtant très cher à la collectivité. »

  1. Pingback: [Lyon] Savoir aborder de la plus belle des manières le contrôleur de train – 22 novembre 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s