[Madagascar] Révolte étudiante contre le non-versement des bourses: nouvelle émeute à Tananarive – 30 octobre 2012

Affrontements violents entre étudiants et militaires à Antananarivo

Hier, à Antananarivo, une manifestation d’étudiants a dégénéré en affrontements. Le bilan fait état de onze arrestations et six blessés.

Hier, l’université de la capitale malgache a été le théâtre de violents affrontements. Les étudiants s’étaient rassemblés pour protester contre le retard du paiement de leur bourse de cinq mois. Vers 10 heures, les forces de l’ordre ont eu l’ordre de disperser les manifestants. Très vite, les événements ont dégénéré.

Les étudiants ont répondu par des jets de pierres et des barrages avec des pneus. « Les forces de l’ordre ont donné l’ordre aux gargotes environnantes de fermer leurs portes pour quelques minutes. Elles ont préparé l’assaut à coups de bombes lacrymogènes. Loin de battre en retraite, les manifestants ont répliqué par des jets de pierres en prenant la fuite au campus », explique l’Express de Madagascar.

Très vite, un violent affrontement a éclaté dans l’enceinte du campus. Huit étudiants ont été arrêtés et trois ont été blessés dont deux membres des forces de l’ordre. Le calme est revenu en fin de matinée.

Au total, onze personnes ont été arrêtées et six blessées du côté des forces de l’ordre.

Mais pour l’Express, « la situation est loin d’être résolue quand une source du ministère de l’Enseignement supérieur évoque l’impossibilité de payer les bourses, faute de budget pour cette année »

Leur presse – Clicanoo.re, 31/10/2012 à 15h24

Madagascar : nouveaux affrontements violents entre police anti-émeute et étudiants à l’université de Tananarive

La vive tension ne semble pas s’être apaisée à l’université de Tananarive sur la Grande Ile, suite aux récents affrontements violents qui ont opposé, mercredi dernier, police anti-émeute et étudiants en colère.

Le non-règlement depuis 5 mois des bourses d’études a de nouveau mis le feu aux poudres ce mardi, avec des échauffourées qui ont vite embrasé le campus de Barikadimy, aux abords du quartier d’Ankatso.

Face à face tendu au cœur de Tananarive

Le scénario d’un face à face tendu avec jets de galets sur les forces de l’ordre s’est une nouvelle fois répété sur le terrain, avec des étudiants érigeant des barrages et des gendarmes qui se sont empressés de les déloger, à coup de gaz lacrymogène.

Bilan de cette bataille de rue de plusieurs heures au cœur de Tananarive, trois blessés, dont un étudiant et deux gendarmes.

La police anti-émeute a également procédé à 11 interpellations au cours de cette opération musclée de maintien de l’ordre à Madagascar. Deux commerces partiellement brûlés ont aussi fait les frais de ces violences.

Leur presse – Indian Ocean Times, 31/10/2012 à 13h46

Une réflexion sur “[Madagascar] Révolte étudiante contre le non-versement des bourses: nouvelle émeute à Tananarive – 30 octobre 2012

  1. Pingback: [Besançon] Contre l’austérité et pour la grève générale – Mercredi 14 novembre 2012 à 11h00 place de la Révoution | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s