[Canada] La police travaille à Montréal – 2 octobre 2012

Une policière de Montréal encore dans l’embarras

MONTRÉAL – La policière Stéphanie Trudeau qui se qualifie elle-même de «fille qui brasse» se retrouve dans l’embarras après avoir participé à une intervention violente à Montréal, a révélé Radio-Canada mercredi.

L’agente du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), matricule 728, qui avait fait la manchette en mai pour avoir usé de méthodes répressives inappropriées lors des manifestations étudiantes, se retrouve encore dans une controverse après avoir participé à une arrestation musclée dans le Plateau-Mont-Royal le 2 octobre.

Selon des extraits audio et vidéo enregistrés sur les lieux, la policière a vu un homme boire une bière sur l’avenue Papineau, à côté de la porte de son logement.

Elle lui a demandé ses papiers. L’homme, un artiste appelé Rudy Orchietti, aurait refusé et la situation aurait dégénéré à un niveau de violence difficilement explicable.

Au terme de l’opération, une vingtaine de voitures de police étaient sur les lieux et quatre personnes en état d’arrestation, selon Radio-Canada.

Enregistrée à son insu

Après avoir saisi le cellulaire d’une des personnes arrêtées, l’agente Trudeau a appuyé par inadvertance sur le bouton d’enregistrement de l’appareil. Sans le savoir, sa description de l’événement a été enregistrée sur l’appareil. Elle y va d’un vocabulaire cru pour décrire les artistes et les «carrés rouges».

«On a sauté dessus, on a réussi à le menotter, mais pendant ce temps-là, tous les rats qui étaient en haut, les gratteux de guitares, ces ostie de carrés rouges là, tous des artistes ostie, en tous cas, des mangeux de marde, ils ont commencé à sortir de l’appartement. On s’est retrouvés, il y en avait six ou sept autour de nous autres qui criaient.»

Le fait que la policière ait été reconnue sur les lieux semble avoir envenimé l’affaire. «C’est toi le matricule 728», lui aurait dit un ami de M. Orchietti. Sur l’enregistrement, la policière confirme qu’elle a été identifiée. «Il m’a reconnu. C’est ben sûr, je suis facilement reconnaissable. Une fille qui brasse y’en pas 12 000».

Plusieurs extraits vidéo filmés dans l’appartement montrent un déploiement de force par la policière envers M. Orchietti et ses amis, dont Serge Lavoie, un musicien, qu’elle semble tenter d’étrangler.

Le SPVM, qui a pris connaissance des documents audio et vidéo de l’événement mercredi, a immédiatement retiré Mme Trudeau d’opérations touchant le public. Le SPVM devait commenter cette affaire jeudi.

Leur presse – Canoe.ca (Agence QMI), 10/10/2012 à 23h00

Une réflexion sur “[Canada] La police travaille à Montréal – 2 octobre 2012

  1. Pingback: [Canada] La police travaille à Montréal – 2 octobre 2012 | Le Chat ... | Montréal sur la toile | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s