[Amiens-Nord] Deux émeutiers présumés d’août dernier arrêtés – 9 octobre 2012

Violences à Amiens-Nord : deux hommes placés en garde à vue

Deux hommes ont été interpellés mardi matin et placés en garde à vue, près de deux mois après les violents affrontements entre jeunes et forces de l’ordre à Amiens-Nord, qui avaient fait 17 blessés chez les policiers dans la nuit du 13 au 14 août, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Les deux hommes, l’un âgé d’une quarantaine d’années, l’autre d’une trentaine, ont été interpellés mardi à 6 heures, dans la Manche et à Amiens, a déclaré le procureur de la République d’Amiens, Bernard Farret, confirmant une information du Parisien.fr.

Ils ont été placés en garde à vue à Amiens, pour y être entendus dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour tentatives d’homicides volontaires avec préméditation, qui concerne les tirs d’armes à feu sur les fonctionnaires de police, a-t-on précisé de même source.

Une autre information judiciaire avait été ouverte par le parquet pour dégradation par incendie, après que trois établissements publics ont brûlé mi-août.

Leur presse – Le Monde.fr, 10/10/2012 à 17h18

Violences urbaines d’Amiens : les empreintes des deux suspects sur une arme et une cartouche

Les deux suspects, interpellés ce mardi 9 octobre dans le cadre de l’enquête ouverte après les violences commises, au cours de la nuit du 13 au 14 août, contre des policiers dans les quartiers Nord d’Amiens (Somme) devraient être présentés aujourd’hui devant un juge d’instruction. Les empreintes génétiques de ces deux hommes – l’un est âgé de 39 ans et habite dans le département de la Manche, le second a 21 ans et habite à Amiens – ont été retrouvées sur un fusil à pompe et une cartouche utilisés lors des violences contre les forces de l’ordre.

Cette arme avait été découverte abandonnée dans un bois, situé à proximité des lieux des faits, par des promeneurs, le 23 août.

Au cours de ces violents affrontements, dix-sept policiers avaient été blessés et plusieurs bâtiments publics avaient été incendiés, engendrant plusieurs millions d’euros de dégâts.

Leur presse – Le Parisien.fr (Stéphane Sellami), 10/10/2012 à 21h39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s