[Versailles] Les travailleu-r-se-s de l’industrie s’affrontent avec les CRS lors d’une tentative d’invasion du Salon de l’automobile – 9 octobre 2012

Heurts entre CRS et syndicalistes devant le Mondial de l’Automobile

SOCIAL – La police a fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher les manifestants d’entrer dans les locaux du salon…

Avant la manifestation pour «la défense de l’emploi et de l’industrie» prévue ce mardi à Paris et dans plusieurs villes de France à l’appel de la CGT, les salariés d’une vingtaine d’entreprises du secteur automobile, touché par des plans de licenciements, se sont donné rendez-vous au Mondial de l’Automobile de Paris.

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour empêcher un millier de manifestants de pénétrer dans les locaux du Mondial. La plupart des syndicats étaient représentés dans cette manifestation organisée pour protester contre les plans sociaux qui se multiplient, notamment dans le secteur de l’automobile, comme à PSA, où 8.000 emplois sont menacés.

Philippe Poutou au rendez-vous

Interrogé sur BFM-TV, le représentant CGT Ford et ancien candidat à la présidentielle Philippe Poutou s’est félicité que le Mondial de l’auto se soit transformé en «carrefour pour l’ensemble des salariés victimes» de ces plans de licenciement, notamment chez PSA et Renault. «Il faut un rapport de force pour arrêter les licenciements et les fermetures d’usine», a-t-il lancé, entouré de dizaines de manifestants.

«On ne pourra compter que sur nous-mêmes», a poursuivi Philippe Poutou, pour qui le gouvernement «ne va pas changer la donne». «Il y a un côté symbolique aujourd’hui: les CRS nous ont gazés. Les CRS, c’est jamais chez [les patrons], c’est toujours chez nous.»

«Le changement viendra d’en bas»

Sur i-Télé, le délégué CGT Jean-Pierre mercier (PSA) a développé la même idée: «Les CRS devraient être envoyés au Medef, chez Peugeot, chez Renault!» Interrogé sur l’action d’Arnaud Montebourg, le syndicaliste a regretté qu’«aujourd’hui les seules solutions qu’il a apportées ce sont les aides publiques chez Peugeot et Renault. Il faut qu’il ferme le robinet à aides publiques.» Jean-Pierre Mercier a conclu: «On veut arrêter les licenciements, et c’est en faisant grève qu’on y arrivera. Le changement viendra d’en bas».

Les syndicalistes présents au Mondial de l’Auto doivent rejoindre les autres syndicalistes de la CGT en début d’après-midi pour le départ du défilé, Place d’Italie à Paris.

Leur presse – 20 Minutes.fr (Reuters – Nicolas Bégasse), 09/10/2012 à 16h37

Voir un diaporama de photos des affrontements devant le salon de l’auto

La mobilisation à Besançon

2 réflexions sur “[Versailles] Les travailleu-r-se-s de l’industrie s’affrontent avec les CRS lors d’une tentative d’invasion du Salon de l’automobile – 9 octobre 2012

  1. Pingback: Versailles: Les travailleu-r-se-s de l’industrie s’affrontent avec les CRS lors d’une tentative d’invasion du Salon de l’automobile – 9 octobre 2012 | controappuntoblog.org

  2. Pingback: [Besançon] Contre l’austérité et pour la grève générale – Mercredi 14 novembre 2012 à 11h00 place de la Révoution | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s