[Etats-Unis] La police travaille lors de la manif anti-coloniale et anti-capitaliste : attaques solidaires à Vancouver (CAN) – 6 octobre 2012

Au cours de la manifestation de samedi « anti-coloniale & anti-capitaliste » dans le centre de San Francisco, la police a fini par arrêter 20 manifestant.e.s pour « réunion en bande organisée » suite à diverses infractions, notamment: complot, émeutes, refus d’obéir à un ordre légitime d’un agent des forces de l’ordre; résistance, retard ou entrave au travail d’un agent de la paix, et coups et blessures sur un agent de la paix. Plus particulièrement, la police affirme que certains manifestants ont lancé des feux d’artifice et des sacs de peinture (certains contenant des pierres) sur les officiers.

Dans un communiqué, la police départementale de San Francisco déclare:

Le 6 Octobre 2012 vers 14h50, un groupe d’environ 100 personnes qui se revendiquent membres d’une bande de rue criminelle, le Black Blok, se sont réunis à Justin Herman Plaza. Le groupe a commencé à manifester illégalement vers l’ouest de la ville sur la rue Market. dans lequel ses membres portaient des vêtements noirs et des masques couvrant leurs visages quand ils sont descendus dans les rues afin de perturber le flux normal de la circulation. Les policiers qui sont arrivés dans le secteur et ont été immédiatement visés par des projectiles lancés par des membres de ce groupe. Un policier a été frappé à la tête et sa vie n’est pas en danger. La police a émis de nombreuses mises en garde envers la manifestation non-autorisée et ces personnes, qui étaient en violation de la loi, ont été arrêtées. Plusieurs véhicules, des entreprises et des magasins dans le quartier financier ont également été vandalisés par ce groupe lorsqu’ils ont défilé dans les rues.


[…] Pendant ce temps, à Oakland le dimanche, environ 200 personnes se sont rassemblées à Frank Ogawa Plaza, à côté du City Hall d’Oakland pour marquer, entre autres, le 11e anniversaire du début de la guerre en Afghanistan. Aucune arrestation n’a été faite, mais les manifestants ont réussi à laisser leur marque.

Sources: sfist.com via Political Fail Blog, 8 octobre à 00h20

Voir davantage de vidéos, de photos de cette manif

Petites attaques en solidarité avec les camarades arrêtéEs à Vancouver

Attaque du poste de police à Vancouver: Solidarité avec les affrontements de rue lors de la manif anti-coloniale dans la Baie

Hier soir, le poste de police Hastings-Sunrise de Vancouver-Est a eu sa serrure engluée de colle et ses fenêtres éclaboussées avec du liquide composé de graviers. Ce petit geste, mais pour tous les camarades de la Baie qui ont été pris en otage par l’Etat hier, lors de leur manifestation anti-capitaliste et anti-coloniale.

De Vancouver à La Baie: Fuck The Police!

Cordialement,

AllFamily NoFriends Brigade 2012

SourceAnarchist News, 07 octobre 2012 à 13h59

Attaque solidaire à Vancouver en solidarité avec les arrêté.e.s de la Baie: 

La nuit dernière, nous avons décidé de célébrer la colonisation alias Thanksgiving en brisant la moitié des fenêtres de la CIBC. Cela a été fait en solidarité avec les camarades arrêtés dans la Baie.

Ce petit geste de solidarité ne représente qu’une fraction de ce que nous sommes capables.

Vancouver ne voit pas de frontières.

La Baie est de Vancouver. Votre lutte est notre lutte.

SourceAnarchist News, 8 octobre 2012 à 14h04

Une réflexion sur “[Etats-Unis] La police travaille lors de la manif anti-coloniale et anti-capitaliste : attaques solidaires à Vancouver (CAN) – 6 octobre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s