[Italie] Brèves de révoltes et d’évasions dans les prisons pour sans-papiers – Septembre 2012

[Italie] Révolte et fugue à Trapani – 28 septembre 2012

Trois prisonniers en fuge et un policier aux urgences, c’est le résultat de l’énième révolte au Cie de Trapani-Milo. Dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 Septembre 80 prisonniers, armés de barres de fer détachés de la rampe de l’escalier, se sont lancés contre les agents de service. À plusieurs endroits, ils ont réussi à sauter par-dessus les clôtures, mais seulement trois ont effectivement pu disparaître sans laisser de trace. Et seulement trois nuits avant a eu lieu une autre révolte d’une centaine de prisonniers, où personne n’avait réussi à s’échapper.

Le Silp-CGIL (syndicat de flics, NdT), dans la bouche du secrétaire de la province Pietro Amodeo, a demandé avec insistance une augmentation tant du nombre d’agents de gardiennage, que des clôtures autour du périmètre du Centre.

Traduit de l’italien (Macerie) par Sans papiers ni frontières, 30 septembre 2012

Il n’y a pas si longtemps, dans le même centre d’enfermement:

[Italie] Nouvelle tentative d’évasion à Trapani, 7 septembre 2012

Vers trois heures du matin, entre vendredi et samedi, une trentaine de retenus ont tenté de se faire la belle du CIE de Trapani, après avoir sectionné les barreaux de la structure. Un seul a réussi à s’enfuir : les autres ont été repris et tapés avec violence par les flics. Les compagnons de cellule d’un détenu, arrivé il y a peu de Lampedusa et avec la tête ouverte par les matraques, ont dû protester des heures avant que le blessé soit amené à l’hôpital et recousu.

Depuis longtemps les retenus dénoncent les terribles conditions de vie dans ce centre particulièrement plein en raison des débarquements récents, et ils racontent avec fierté que les tentatives d’évasions, grandes ou petites, sont quasiment quotidiennes et ne s’arrêteront pas.

Traduit de l’italien (Macerie) par Sans papiers ni frontières, 9 septembre 2012

[Italie] Évasion à Caltanissetta – 24 septembre 2012

” Des extra-communautaires attaquent les forces de l’ordre. Deux arrestations.

Huit personnes hébergées au C.I.E. Pian del Lago di Caltanissetta, se sont enfuis après avoir enjambé la clôture et battu trois agents de surveillance – intervenus pour arrêter l’action – qui ont dû consulter voir les premiers secours. Au cours de la bagarre qui a impliqué sept autres immigrés du centre, la police a arrêté H.Y., 19 et M.H., 26 ans, qui avec l’utilisation de certains objets contondants, ont tenté de contrer l’intervention de la police. Maintenant, les personnes arrêtées, défendu par l’avocat Francesca Pantaléon, sont en prison. ”

Traduit de macerie par Sans papiers ni frontières, 24 septembre 2012

Une réflexion sur “[Italie] Brèves de révoltes et d’évasions dans les prisons pour sans-papiers – Septembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s