[Belgique] La vengeance d’un licenciement est un patron qui se mange froid – 31 août 2012

Un travailleur licencié est allé « faire la peau » au gérant de la société

Un ex-travailleur d’une entreprise du zoning industriel de Grâce-Hollogne s’est rendu sur son ancien lieu de travail accompagné de son frère afin de « faire la peau » au gérant. Celui-ci a été roué de coups et a dû recevoir des soins.

Un habitant d’Ans, Antonio G., 38 ans, s’est présenté vendredi en fin de journée dans l’entreprise de vente de viande en gros dont il venait d’être licencié pour faute grave. Antonio G. était accompagné de son frère né en 1980. Ils ont été trouver le gérant travaillant dans un frigo industriel pour lui dire qu’ils venaient « lui faire la peau ». Ils lui ont alors donné des coups. Le gérant a été blessé et a dû recevoir des soins.

En partant, les agresseurs ont endommagé la voiture de la victime. Seul Antonio G. a été retrouvé jusqu’à présent. Il a été déféré samedi au parquet de Liège.

Leur presse – RTL.be, 01/09/2012 à 17h50

2 réflexions sur “[Belgique] La vengeance d’un licenciement est un patron qui se mange froid – 31 août 2012

  1. Reblogged this on Nosotros.Incontrolados and commented:
    La trouille va t-elle changer de camp.? Un type d’action individuelle qui sans être pour autant « révolutionnaire » aura le mérite de prendre la « température » des profiteurs. Cest assez saignant, cependant pour un lundi matin c’est une nouvelle encore assez plaisante. Il faudra bien que tôt ou tard les patrons apprennent qu’à jouer avec la vie des gens ils jouent aussi désormais avec la leur! (steph)

  2. Reblogged from Nosotros.Incontrolados:

    La trouille va t-elle changer de camp.? Un type d’action individuelle qui sans être pour autant “révolutionnaire” aura le mérite de prendre la “température” des profiteurs. Cest assez saignant, cependant pour un lundi matin c’est une nouvelle encore assez plaisante. Il faudra bien que tôt ou tard les patrons apprennent qu’à jouer avec la vie des gens ils jouent aussi désormais avec la leur! (steph)

    ← Radicalisme de la misère, misère du radicalisme
    Une réflexion sur “”

    Et vous autres, votre patron…Vous le voulez comment ?Avec des frites? Bleu , saignant ou aux poings? (steph)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s