[Italie] Occupation d’Equitalia et attaque incendiaire contre la société d’Italcoge qui collabore à la destruction du Val Susa – 28 août 2012

Aujourd’hui, 28 août 2012 le mouvement NO TAV a occupé le siège d’Equitalia de Suse. Voici quelques témoignages vidéo et un texte du tract distribué au cours de l’action qui explique son but et sa motivation. Après que le groupe de blocage No TAV s’est alors dirigé vers le bourg voisin où il a été accueilli par les applaudissements du public. Pression et de l’activité, à Equitalia intenable.

Le tract distribué durant l’action:

Pourquoi bloquer Equitalia?

Vous payez l’impôt et le gouvernement, les politiciens, les financiers et les banques avec votre argent avec lequel ils s’enrichissent ou le gaspillent en construisant des infrastructures inutiles comme le TAV Turin-Lyon. Oui c’est ce qui arrive à vos sacrifices, vos économies, aux impôts que vous payez. De votre salaire dans les factures d’électricité et de gaz, du litre de carburant au frais de scolarité, dans tous les impôts que nous payons ne sont que gaspillage, des investissements inutiles qui n’améliorent pas la vie qui n’est pas utilisé pour un travail utile et sain et en détruisant les territoires dans lesquels nous vivons. Puis, lorsque pour toutes les raisons que nous connaissons bien les difficultés de la vie, l’absence d’emplois et d’un salaire décent ne peuvent pas payer une facture, une taxe d’habitation, une location ou l’asile tranche simple de vos enfants et beaucoup plus ici Equitalia coller. Cette société de recouvrement se comporte aujourd’hui comme un gang d’usuriers qui s’accroche à votre dette, les doublé, vole votre maison, vous verrouillez votre voiture et enlever les sacrifices d’une vie injuste ou pis pour ceux qui sont déjà dans une situation même pour le moins difficile à vivre. Tout cela ne va pas et doit être arrêté. Avant chaque sacrifice, avant tout projet de loi d’une amende, à une taxe que vous êtes, les gens que vous aimez, de votre vie. Il ne faut pas se sentir vaincu, il ne faut pas être seul, nous devons avoir le courage et la dignité pour dire stop à ces vols, ces prélèvements, ces frais sont trop nombreux et injuste. Comme le mouvement no tav défend le territoire Valsusien aujourd’hui, on doit dire non à cela. Un NON clair pour arrêter ce massacre et proposer des choses correctes et utiles.

– Pourquoi le référendum sur les partenariats public est respecté et que les gens peuvent avoir de l’eau, alors même qu’elles ne peuvent pas payer la facture et qu’elles ne peuvent rentrer à la maison sous peine d’une récupération recommandée ou d’une saisie des biens. [..]

– Afin de garantir à nos enfants l’école, les repas scolaires, des livres, même si nous ne sommes pas en mesure de payer les versements et que ces difficultés ne deviendront pas les dettes.

– Pourquoi le manque de perspectives d’emploi et n’a pas été causé par nous, mais par des décennies de gouvernements incapables, par une caste de la corruption et un système bancaire qui nous suce jusqu’à la dernière goutte et transforme nos difficultés en dette.

– Pourquoi le travail, la santé, l’eau, la lumière, le gaz, le logement, l’éducation devraient être des droits et ne peuvent pas devenir des dettes.

Equitalia magnifie les dettes injustement pour chacun d’entre nous chaque jour. À Teramo, dans une terre simple et laborieuse comme la nôtre au début d’août, deux retraités ont été retrouvés pendus en raison de la saisie par Equitalia de la maison de leur fils dans laquelle il vivait. Beaucoup d’autres gens comme eux ont renoncé et se sont suicidés durant ces dernières années, mais nous pensons que nous pouvons nous battre ensemble pour surmonter ces difficultés.

Il est nécessaire de bloquer Equitalia, maintenant et pour toujours No Tav ! 

mouvement No Tav

Traduit partiellement de l’italien de notav.info, 28 août 2012 à 13h21

Les No Tav assiègent Equitalia. Un hangar d’une entreprise a été brûlée.

L’attentat dans une carrière de Italcoge, entreprise en faillite engagée dans les travaux de la LGV à Chiomonte. Au même endroit l’année dernière ont été enflammés quatre véhicules de la même entreprise.

Le siège de Equitalia [agence qui prélève les impôts, n.d.t.] à Suse à été objet d’une attaque rapide par les No TAV. Les manifestants, une trentaine, ont empêché l’entrée des clients dans les bureaux de Equitalia et ils ont exposé des banderoles avec écrit “Equitalia et Tav: argent et dévastation” “. Equitalia assassine».

La nuit dernière, peu après minuit, un hangar pour les outils a été incendié dans une carrière de propriété de Italcoge, société (aujourd’hui en faillite) impliqué dans les travaux de la Lyon-Turin. La carrière est située dans la localité de Colfacero, dans la commune de Gravere, une ville à quelques kilomètres du chantier. Au même endroit l’année dernière avait été mis le feu à quatre véhicules de la même société détenue par les frères Lazzaro.

Traduit de l’italien de leur presse (La Repubblica.it, 28/08/2012) par notavfrance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s