[Grèce] Revendication des attaques incendiaires contre le parti néo-nazi Aube Dorée à Athènes

Athènes: revendication des attaques incendiaires contre le parti national-fasciste Aube Dorée

Ceux qui sèment la terreur doivent recevoir notre haine.

Les alibis ne vendent plus …

Il n’y a pas d’électeurs trompés de l’Aube Dorée. Ceux qui ont appuyé ce parti l’ont fait consciemment. Ils ne sont rien de moins que des fascistes.

Ceux qui se mettent dans un rôle de victime, afin de recueillir dix autres minables sympathisants de petites organisations de gauche misérables, sème uniquement le défaitisme du fascisme.

Tant que les immigrés ne construisent pas de structures auto-organisées pour leur auto-défense contre les fascistes et utilisent leurs «tripes» dans des conflits machos minables les uns contre les autres et de la délinquance antisocial, ils continueront à contribuer au cannibalisme social généralisé.

Les seuls qui ne cherchent pas des alibis plus sont les fascistes eux-mêmes, qui sont ouvertement engagés dans une activité meurtrière, sous le couvert des appareils de l’Etat et avec un aspect voilé par les instincts les plus pourris de la plèbe, alias le lumpen-fasciste et l’esprit petit-bourgeois.

Quant à nous, nous n’avons jamais cherché des alibis. Notre guerre contre les voyous de l’Aube Dorée n’est pas d’une certaine façon dans le contexte de leur (prétendu) « inattendue » ascension au pouvoir. Nous avons lutté contre eux pendant des années, dans les rues, à l’intérieur des esprits. Nous les combattons parce qu’ils sont l’aspect le plus terrible, le long bras de nos ennemis importants: l’alimentation du capital. Et nous n’avons jamais cédé face à eux.

Le 12 Août, nous avons incendié les bureaux de l’Aube Dorée de la rue Filolaou dans le quartier de Pangrati, à Athènes.

Attaque incendiaire du local d’Aube Dorée dans le quartier de Pangrati à Athènes

– Le 22 Août, dans le quartier de Peristeri à Athènes, nous avons réduit un magasin et un véhicule en cendres, tous deux appartenant à la brute néo-nazie Efstathios Boukouras , qui est un député d’Aube Dorée de Corinthe.

Attaques incendiaires contre le commerce et d’un véhicule utilitaire du député néo-nazi 

See you again soon …

PS. Notre solidarité au camarade Tasos Theofilou *

* Anarchiste / anti-autoritaire qui a été arrêté par les flics le 18 Août 2012, dans le secteur de Kerameikos à Athènes, et est toujours détenu en captivité pour des accusations graves, y compris pour son implication présumée dans le cas de vols à main armée et de la fusillade mortelle d’un citoyen de 53 ans (qui a joué le héros en essayant d’arrêter les voleurs de banque qui fuyaient) à Naoussa sur l’île de Paros, le 10 Août. Le nom de Tasos Theofilou a également été impliqué dans l’affaire des Conspirations des cellules de feu, et plus précisément, il est désormais la cible d’incidents qui ont eu lieu à Agrinio et dans le centre-ville d’Athènes en 2010.

Traduit de l’anglais de Contra-Info (source en grec), 24 août 2012

2 réflexions sur “[Grèce] Revendication des attaques incendiaires contre le parti néo-nazi Aube Dorée à Athènes

  1. Pingback: [Grèce] 5000 sans-papiers dans les rues d’Athènes contre le fascisme | Le Chat Noir Emeutier

  2. Pingback: [Grèce] La résistance antifasciste en actes – Athènes, 4 décembre 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s