[Grèce] Action antifasciste dans le centre d’Athènes – 21 août 2012

Grèce: manifestation antifasciste dans le centre d’Athènes

Des actions antifascistes ont eu lieu dans de nombreuses villes grecques depuis la répression policière massive contre les immigrés, qui a commencé début août, et surtout après qu’un homme ait été poignardé à mort par des nationalistes dans le centre d’Athènes (12/08).

Mardi 21 Août, à midi, près de 150 camarades sont descendu-e-s dans les rues du centre d’Athènes, dans les secteurs de la place Omonia, Monastiraki et Thissio, pour manifester contre le terrorisme d’Etat / fasciste.

Cette intervention dans les rues était une réponse minimum, d’abord par rapport aux attaques meurtrières et des pogroms contre les immigrés. A partir de Monastiraki, les antifascistes ont tracté, distribué des textes multilingues aux passants et ont défilé dans Athinas, Sophocleous, Sapphous, dans les rues Sarri, Asomaton et Adrianou.

Les camarades ont protesté exactement où, à l’aube du 12 Août, les voyous fascistes ont assassiné un migrant après avoir tenté d’en attaquer deux autres. Ils sont intervenus avec un discours anarchiste dans les quartiers du centre-ville, où de nombreux immigrants et réfugiés vivent, travaillent et sortent, en dépit du fait que les contrôles d’identité et les arrestations sont encore fréquents tout au long de la journée.

L’affiche multilingue (collé largement par les camarades) se lit comme cela:

Le dimanche 12 Août, 5 fascistes sur des motos, ont poignardé à mort un jeune immigrant dans la rue Anaxagora, dans le centre d’Athènes occupé par la police. Peu de temps avant, ils avaient tenté de poignarder deux autres immigrés. La police et le ministre savait dès le premier instant qu’il s’agissait d’un assassinat raciste, et pourtant, ni le nom de la victime n’a été annoncé, ni les assassins n’ont été retrouvés. Et comment faire, quand la plupart des flics ont les mêmes opinions que les assassins fascistes de l' »Aube Dorée »? La moitié d’entre eux ont voté pour ce parti lors des dernières élections nationales de toute façon.

Nous vivons tous les jours les nuits de couteaux. Seulement au cours des six derniers mois, 500 attaques ont eu lieu par les fascistes contre les immigrés, pour la plupart des travailleurs. Nous vivons à une époque qui rappellent les pogroms nazis. Depuis le 2 Août, plus de 8000 transferts d’étrangers vers la Direction de la police rue Petrou Ralli et 1.600 arrestations d’immigrés ont été faites à la suite de l’énorme opération policière « Xenios Zeus ».

Nous croyons que tous les gens devraient vivre dans la dignité, la solidarité et l’égalité, quel que soit leur pays d’origine, leur couleur de peau, leur religion et leur sexe, indépendamment du fait qu’ils ont des papiers ou non. Nous croyons que les attaques  et meurtres fascistes/racistes ne doivent pas être laissés sans réponse.

Nous devons nous battre ensemble comme «indigènes» et immigrés contre le racisme, le nationalisme, le fascisme et le totalitarisme der toutes sortes, dans le cadre de la lutte contre l’Etat et le Capital. Nous devons lutter pour un monde sans oppression et sans exploitation, sans frontières et sans patrons.

Le silence est complicité
Contre les pogroms racistes et meurtriers 
Ecrasons les fascistes dans chaque quartier

Des personnes en lutte contre le terrorisme d’Etat et le terrorisme fasciste

Traduit de l’anglais de Contra-info, 22 août 2012

Une réflexion sur “[Grèce] Action antifasciste dans le centre d’Athènes – 21 août 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s