[Grande-Bretagne] Revendication des actes de sabotage contre le sponsor officiel des JO de Londres British Telecom, gestionnaire de taules et de la répression – 31 juillet 2012

Lundi 31 juillet nous avons illuminé la semaine ouvrant les Jeux olympiques avec une attaque sur deux véhicules (et tout l’équipement qu’ils contenaient) appartenant à British Telecom (BT), « un sponsor officiel des Jeux Olympiques ». C’est une petite réponse à la répression intensifiée à Londres.

A Longwell Green cette semaine nous avons ensuite saboté une antenne appartenant à la société BT, O2, un réseau de téléphonie mobile. Nous avons brûlé l’antenne en mettant le feu aux câbles en bas.

Tandis que des milliers de personnes peuvent se permettre de gonfler l’économie sont accueillis par l’Etat pour les Jeux olympiques, O2 profite de l’exploitation d’un public captif ds migrants « illégaux » qui sont forcés d’utiliser des téléphones O2 à des tarifs exorbitants dans un projet au CRA de Yarl’s Wood (prison) qui est géré par Serco. Les autorités peuvent contrôler les appels avec facilité et le réseau est plus facile à verrouiller en cas d’une perturbation ou d’une punition pour entorse à l’autorité. Il y a des grèves de la faim en masse en Allemagne et au Royaume-Uni (à Morton Hall, une ancienne prison ouverte spécialement pour « les ressortissants étrangers »), ces grèves de la faim sont une expression contre la détention, le contrôle et l’isolement.

Tandis qu’O2 profite de leurs transactions en détention, celui-ci participe aussi à l’empiétement du marché dans le tissu de nos vies sociales. « Giff Gaff » est un réseau de téléphonie mobile appartenant à O2 et une idée personnelle de leur chef de marque la stratégie. Leur modèle de fonctionnement encourage les clients à participer aux aspects de diriger le service comme assistance client, commercialisant et vendant en échange des primes maigres. […] Sous ce modèle vos amis deviennent ainsi des cibles marketing et vos relations sont dégradées dans leur valeur comme des marchandises, nous apportant encore tout près d’un monde où chaque interaction humaine consiste à acheter et à vendre.

O2 fournit aussi radio et systèmes de téléphonie pour la police britannique par un réseau d’antennes TETRA. G4S utilisent aussi des cartes de Sim O2 pour exécuter leurs systèmes de traçages électroniques.

BT fournit les prisons britanniques (aussi bien que le placement de millions de livres dans le commerce de l’armement). Les détenus sont facturés jusqu’à 7 fois supérieur au tarif d’appel moyen, payant pour le privilège d’être espionné. […]

Dans les coulisses de la grandeur Olympique, notre expérience quotidienne, c’est que la vie moderne devient de plus en plus comme une cage. Les prisons de Grande-Bretagne comptent plus d’adultes que n’importe quel autre pays européen, et est à la 3ème place mondiale concernant l’incarcération des jeunes, mais ont la médaille d’or concernant l’extension de la gestion autoritaire « à l’intérieur » et « à l’extérieur » avec sa culture induite de lâcheté, de conformité et de délation. La structure de contrôle sociale se développant a beaucoup de tentacules et les approfondit toujours par la technologie, la psychologie, la surveillance, maintenant l’ordre et l’architecture. Bref, le mécanisme de la prison est répandue partout dans l’environnement urbain. Cette société est déjà une prison géante pour tous sauf pour la minorité de privilégiés et les citoyens modernes déjà formés pour être le prisonnier modèle.

Mais certaines cellules sont encore plus concrètes que d’autres. En avril de cette année Carla Verdugo et Iván Silva ont été arrêtés dans le transport de Santiago en possession d’un explosif dans la nuit avant l’audition au début du procès de leur camarade Juan Alistes. Nous voulons continuer ce qu’ils ont commencé. Hier, le « cas de sécurité » des procès contre Juan, Freddy et Marcello ont commencé au Chili.

Force à tous les émeutiers emprisonnés non pacifiés de l’été dernier. Solidarité avec tous ceux qui résistent à la machine à expulser. Aucun de ces otages n’est oublié.

La solidarité est notre arme et nous pouvons l’utiliser.

Nous profitons également de cette occasion pour saluer le prisonnier Suisse Silvia Guérin de retour dans les rues.

Les attaques contre les structures de communication sont une partie nécessaire de la lutte multi-forme pour l’effondrement du capitalisme.

Lorsque la société signifie la misère, nous avons choisi la rébellion.

Feu aux prisons, aux frontières et aux biens de détention.

Cellule autonome de Sabotage

Source (anglais): Bristol Indymedia, 7 août 2012

Une réflexion sur “[Grande-Bretagne] Revendication des actes de sabotage contre le sponsor officiel des JO de Londres British Telecom, gestionnaire de taules et de la répression – 31 juillet 2012

  1. Pingback: [Grande-Bretagne] Revendication des actes de sabotage contre le sponsor officiel des JO de Londres British Telecom, gestionnaire de taules et de la répression – 31 juillet 2012 | controappuntoblog.org

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s