[Chili] Résumé détaillé de la journée d’émeutes du 8 août 2012 à Santiago

[Actualisation] Emeutes, affrontements et bus incendiés suite à la tentative de manifester dans Santiago:

Ce mercredi 8 août, un appel à une nouvelle marche dans le contexte du mouvement étudiant a eu lieu. La marche n’a pas été autorisée à défiler dans Santiago. Pourtant, des milliers de personnes se sont rassemblées sur la Plaza Italia et ont essayé de marcher dans la rue principale de la ville.

Ce sont quand les gens ont essayé de commencer à manifester que la police a attaqué avec des gaz lacrymogènes, canons à eau et balles en caoutchouc, ce qui conduit au premier affrontement.

Les émeutes se sont déplacées au secteur de Parque Bustamante où le premier bus Transantiago a été incendié à l’avenue Providencia, alors que les fenêtres du bâtiment Movistar et d’une banque BCI ont été brisées.

Plusieurs concessionnaires automobiles ont également été attaqués rue Général Bustamante, ainsi que dans la rue Seminario.

A quelques mètres du premier bus, une autre machine de Transantiago a été brûlée. Et quelques minutes plus tard dans la même rue un troisième bus des transports publics l’était aussi.

Après cette nouvelle série d’affrontements et d’émeutes, 75 personnes ont été arrêtées. Alors que 49 bâtards ont été blessées avec des lésions à des degrés divers.

Jeune homme accusé d’avoir brûlé le troisième bus maintenu en résidence surveillée.

Le soir du jeudi 9 août a eu lieu un acte d’accusation formelle contre le jeune JC, 14 ans, arrêté durant la perquisition et accusé d’avoir brûlé le troisième bus à Santa Isabel. Le jeune homme a été identifié par la vidéo enregistrée par une caméra sur la voie publique et accusé d’incendie (du bus) et de « menace » (contre le conducteur). Le Ministère de l’Intérieur a déclaré qu’il allait déposé une plainte pour « incendie » ainsi que la société  Express qui possède les bus.

Durant l’audience, le jeune a admis avoir participé aux émeutes, mais a nié avoir mis le feu au bus. […]

Le tribunal de la huitième Cour de juridiction a décidé de mener une investigation de 80 jours afin d’enquêter sur les faits et maintient JC  en résidence surveillée.

Traduit de l’espagnol de Liberacion Total, 08 août 2012

Une réflexion sur “[Chili] Résumé détaillé de la journée d’émeutes du 8 août 2012 à Santiago

  1. Pingback: [Chili] La lutte étudiante se radicalise: occupations d’établissements scolaires et affrontements avec les flics à Santiago – 13 et 14 août 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s