[Suisse] Emeute lors de la fête nationale à Yverdon – 1er août 2012

Le 1er Août tourne à l’émeute dans un quartier d’Yverdon

Un groupe de jeunes qui ne venaient pas tous d’Yverdon se sont réunis à la Villette et ont pris les forces de l’ordre pour cible

Un 1er août mouvementé. C’est malheureusement presque devenu une habitude dans le quartier yverdonnois de La Villette. Le rapport diffusé mercredi par la police municipale d’Yverdon fait même état «d’émeute», dans ce quartier de 1000 habitants qui avait visiblement pris des faux airs de banlieue française pour la fête nationale suisse. Selon les forces de l’ordre, un véhicule sans plaque a même été déposé en travers de la route pour empêcher la police d’y accéder depuis la route de Cheseaux-Noréaz.

Sur place, les hommes de Police-secours ont été confrontés à une trentaine de jeunes adultes. «C’était prémédité… Ils étaient bien organisés et lançaient des pétards de fabrication artisanale et des fusées. Certains engins pyrotechniques ont même été dirigés contre les forces de l’ordre. Pire, un appareil laser a été utilisé pour tenter d’éblouir un policier», reprend le premier-lieutenant Freymond. L’objet a été séquestré et son propriétaire interpellé et dénoncé pour contravention à la loi sur les armes. Une dizaine d’autres personnes, âgées de 18 à 22 ans, ont aussi été auditionnées.

Tous n’ont cependant pas pu être interrogés. «Toute la soirée, ils ont joué au chat et à la souris avec nous, se dispersant pour réapparaître quelques instants plus tard à un autre endroit du quartier», soupire le policier. La situation n’est pas revenue à la normale avant la fin de la nuit, quand bien même elle s’était un peu détendue aux environs de minuit.(24 heures)

Leur presse – 24heures.ch ( F.RA), 08/08/2012 à 20h09

La fête nationale tourne à l’émeute

Une dizaine d’interpellations ont eu lieu dans la nuit du 1er au 2 août. Munis d’engins pyrotechniques, plusieurs jeunes ont affronté les forces de l’ordre.

Le quartier de la Villette a été le théâtre, le 1er août, d’une émeute orchestrée par une trentaine de jeunes «bien organisés» selon la police. Munis de pétards de fabrication artisanale et de fusées, ils ont semé la pagaille et tenté d’empêcher les forces de l’ordre de rejoindre les lieux en obstruant une route à l’aide d’un véhicule sans plaque. A leur arrivée, les agents ont essuyé des tirs d’engins pyrotechniques. Un appareil laser a même été utilisé en direction de l’un d’eux afin de tenter de l’éblouir; son détenteur a été interpellé.

Ce n’est pas la première fois que le quartier est secoué au soir de la fête nationale. L’an dernier, un container avait même été incendié. «Cela va crescendo» souligne le premier-lieutenant Serge Freymond, de la Police Nord Vaudois, qui indique que les lieux sont plus tranquilles le reste de l’année.

Le calme est revenu en fin de nuit alors qu’une dizaine de personnes ont été interpellées. «Un mineur a été remis à son parent qui a avoué aux policiers qu’il ne savait plus que faire avec lui», indique encore la police.

Leur presse – 20 Minutes.ch (Caroline Gebhard), 08/08/2012 à 18h25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s