[Belgique] Trois policiers blessés suite à un contrôle à Etterbeek – Nuit du 4 au 5 août 2012

Trois policiers blessés lors d’un contrôle à Etterbeek

MISE À JOUR Un contrôle de véhicule effectué dans la nuit de samedi à dimanche à Etterbeek, a dégénéré en début d’émeute à l’encontre de policiers de la zone Montgomery. Six policiers ont été blessés, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles, alors que le bourgmestre de la commune, Vincent De Wolf, n’a fait état que de trois policiers légèrement blessés, tout en relativisant la gravité de l’incident.

Selon la justice, trois individus majeurs ont été mis à la disposition du parquet pour menace verbale et coups et blessures volontaires à l’encontre de policiers. Un placement en centre fermé a été demandé pour un mineur de 17 ans pour menace de mort, rébellion et outrage.

Deux policiers ont aperçu vers 23h40 une Renault Clio qui zigzaguait dans la chaussée de Wavre avec quatre personnes à son bord. Ils ont interpellé le véhicule et son chauffeur a expliqué avoir consommé du cannabis. Lors du contrôle d’identité, une seconde patrouille est venue en renfort.

Un attroupement d’une dizaine de jeunes s’est alors formé à l’angle des rues Général Henry et Général Fivé pour protester contre le contrôle et menacer de mort les policiers. Ils se sont ensuite rapprochés du véhicule et les policiers ont sorti leurs matraques pour les repousser. Un des jeunes a donné un coup de pied à un policier. Deux personnes ont finalement été interpellées et emmenées au commissariat.

Les jeunes sont ensuite venus protester devant le commissariat où ils ont à nouveau menacé de mort les policiers. Le mineur qui se trouvait à l’intérieur du commissariat s’est battu avec des policiers. L’un d’entre eux est en incapacité de travail pour cinq jours.

Le bourgmestre d’Etterbeek a pour sa part souligné dans un communiqué « qu’aucune émeute ne s’est déroulée, hier (samedi, ndlr) soir, sur le territoire de sa commune, moins encore devant le commissariat de police où diverses personnes étaient maintenues en détention ».

M. De Wolf a également démenti l’information selon laquelle six policiers auraient été blessés au cours de cette intervention. Selon des informations qui lui sont transmises par le chef des opérations de la zone de police, deux policiers auraient été légèrement blessés tout en pouvant poursuivre leur service, tandis qu’un troisième policier aurait, quant a lui, été blessé à la main et nécessiterait un arrêt de travail de cinq jours.

Le bourgmestre a regretté que cette intervention, certes difficile mais néanmoins classique en termes d’interventions de police, ait été dépeinte comme une situation d’émeute où les forces de police et leurs infrastructures auraient été prises pour cibles particulières.

Il a également rappelé les nombreux efforts consacrés par les autorités communales en termes de sécurité et de prévention qui ont permis, selon lui, d’éviter, à diverses reprises, que des incidents de même nature dégénèrent justement en troubles ou émeutes.

Leur presse – 7sur7.be (Belga), 05/08/2012

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s