[Allemagne] A propos des mobilisations anti-fascistes qui ont lieu partout à travers le pays

Mobilisation en Allemagne contre l’extrême-droite raciste et néo-nazie

Lundi 30 juillet, les néo-fascistes du NPD ont tenté d’organiser un rassemblement au centre-ville de Stuttgart dans le cadre de leur “tournée à travers l’Allemagne”. Par crainte de protestation, le NPD n’a annoncé publiquement son action que deux jours avant. Cela n’a pas empêché les syndicats, organisations de jeunes, groupes anti-fascistes et révolutionnaires de se mobiliser rapidement pour ne pas laisser la rue à l’extrême-droite.

A l’appel des différentes organisations anti-fascistes, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées le 30 juillet au mémorial des victimes du nazisme. Grâce à différents blocages de rues, le camion sono du NPD a été plusieurs fois bloqué si bien que le rassemblement des néo-nazis a commencé avec deux heures de retard. Le rassemblement du NPD, qui n’a réuni qu’une quinzaine de fachos, a ensuite dû faire face aux manifestants antifascistes qui n’ont cessé de crier des slogans contre l’extrême-droite et le racisme et ont lancé des oeufs et des tomates sur les néo-nazis. Ce n’est que grâce à la présence policière massive que les fachos du NPD ont pu tenir leur rassemblement et 75 antifascistes ont été interpellés pendant la journée par les flics.

Le 1er août, c’est à Nuremberg que le NPD avait prévu un rassemblement. Là encore, se sont 350 antifascistes qui se sont mobilisés contre la présence de néo-nazis, néo-nazis qui se sont rassemblés grâce à la protection policière. A plusieurs reprises, la police a attaqué les antifascistes à coup de gaz lacrymogènes pour laisser passer le camion sono du NPD et plusieurs militants antifascistes ont été arrêtés.

Vidéo : Les forces de répression face aux antifascistes à Nuremberg :

Ces violences policières contre des antifascistes surviennent dans un contexte où continuent des agressions de l’extrême-droite raciste et néo-nazie en Allemagne. Depuis 1990, on compte officiellement 180 assassinats racistes commis par l’extrême-droite en Allemagne. Le samedi 28 juillet, dans le quartier de Wolt­mers­hau­sen à Brème, un incendie criminel s’en est pris à la maison d’une famille d’origine turque où se trouvait huit personnes dont des enfants en bas âge. Une manifestation contre le racisme est prévue à Brême le 3 août à 17 heures à Delmemarkt, Bremen-Neustadt (voir l’appel en allemand et en turc).

Le 4 août, c’est à Bad Nenndorf, dans les environs de Hanovre, que les néo-nazis veulent manifester en mémoire du dirigeant nazi Rudolf Hess. La mobilisation s’organise pour bloquer la route des néo-nazis, un rendez-vous est ainsi fixé à 9 heures à la gare de Hanovre (voir les autres rendez-vous depuis les villes de la région), des rassemblements sont prévus à trois points de la ville à partir de 10 heures aux croisements de Horster Straße/ Horster Feld (à côté du lycée), de Bahnhofstraße / Willhelmstraße (derrière le Winklerbad) et de Hautstraße /Horsterstraße (entrée de la rue piétonne). Il est à noter que le 1er août, l’initiative „Kein Naziaufmarsch in Bad Nenndorf“ (Pas de marche nazie à Bad Nenndorf) a appris que le rassemblement entre Horster Str. / Horster Feld était interdit.

Source: Solidarité Ouvrière, 2 août 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s