La police française sous l’Occupation

Mémoire de flics

Le glorieux épisode du Vel d’Hiv, en juillet 1942, n’est pas le seul fait d’armes des zélés fonctionnaires de police sous l’Occupation. La Préfecture vient d’ouvrir ses archives et, dans son blog, un ex-grand flic, Georges Moréas, gratte là où ça fait mal. On apprend ainsi que, deux ans avant la rafle, commémorée par Hollande le 16 juillet, certains poulets avaient opéré une reconnaissance des lieux. En mai 1940, avant même l’installation du Maréchal, ils y ont aimablement conduit 5000 femmes réfugiées en France, parfois avec enfants, pour fuir le nazisme. La plupart – résistantes – seront ensuite expédiées dans les Pyrénées-Atlantiques au camp de concentration – français – de Gurs, et beaucoup n’en sortiront pas vivantes.

A l’époque, raconte de son côté Clovis Bienvenu dans son bouquin Le 36 quai des Orfèvres, PJ et RG rivalisent dans le genre cire-bottes. C’est à qui se fera le mieux voir des nazis. Les Renseignements Généraux l’emportent haut la main. Et les bons élèves de l’Etat français ont du coeur à l’ouvrage. Ils créent une deuxième brigade anti-terroriste (comprendre: anti-Résistance et anti-communiste). Pendant que la police traque les juifs et les opposants, les truands prospèrent youp la boum. Cul et chemise avec les poulets collabos, ils dépouillent les familles juives fortunées en se faisant passer pour des allemands.

A la tête de la sous-direction des Affaires juives, le commissaire Tulard trouve des accents bouleversants: « il appartient désormais à la Préfecture de police d’assurer l’exécution des mesures de police ordonnées par les autorités d’occupation. La police française n’a pas à se faire juge, elle exécute les ordres donnés ».

Et avec zèle!

B.R.

Le Canard Enchaîné Numéro 4788 – 1er août 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s