[Chili] Emeute lors d’une manifestation pour exiger la (re)nationalisation du cuivre – Santiago, 11 juillet 2012

Etudiants et travailleurs chiliens appellent à « re-nationaliser » le cuivre

Santiago du Chili, 11 juillet (EFE) -. Des groupes d’étudiants, des travailleurs chiliens et des organisations sociales sont descendus dans les rues pour commémorer le 41ème anniversaire de la nationalisation du cuivre et pour demander « la re-nationalisation » de la principale richesse du pays.

Les manifestations ont conduit à des affrontements avec la police, quand un manifestant a tenté de rejoindre le siège de la Corporation du Cuivre (Codelco) et de remettre une lettre avec leurs revendications.

La police a utilisé des jets d’eau et de gaz pour éviter l’avance des manifestants, qui étaient au nombre d’environ cinq cents et qui ont répondu avec des pierres et autres objets.

A la manifestation qui n’a pas été autorisée, ont participé La Confédération des Etudiants du Chili (CONFECH), l’Association des employés fiscaux (ANEF), la Confédération des travailleurs du cuivre (CTC) et d’autres groupes.

Il y a 41 ans, le Parlement avait adopté à l’unanimité des députés et des sénateurs, le projet du gouvernement du président Salvador Allende de nationaliser le secteur du cuivre, jusque-là détenu par des multinationales étrangères. […]

Codelco est actuellement la seule grande entreprise de cuivre appartenant à l’État, produisant environ 1,7 million de tonnes sur près de 5,6 millions de tonnes de métal. […]

Traduit de leur presse – Expansion.com (EFE), 11/07/2012

Selon d’autres articles de la presse chilienne, plus de 500 personnes ont manifesté dans les rues de Santiago. La police a chargé les manifestants sur l’avenue principale de Santiago, qui ont répliqué par des jets de pierres et de bouteilles. Il y a eu au total près de 50 arrestations.

Dans le cadre de la mobilisation des étudiants pour une éducation gratuite, laïque et gratuite, les étudiants ont organisé une action devant le siège d’Anglo American, compagnie anglo-sud-africaine d’exploitation du cuivre, qui a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 2.320.000 dollars US au cours de l’année 2011, ce qui correspond à une augmentation de 35% de plus par rapport à l’année 2010.

Des banderoles ont été suspendues au bâtiment placé dans le quartier central de la Providencia, avec comme message « Si le cuivre était aux chiliens, l’éducation serait gratuite ».

Traduit de l’ AFP et El Ciudadano (photos), 11/07/2012

2 réflexions sur “[Chili] Emeute lors d’une manifestation pour exiger la (re)nationalisation du cuivre – Santiago, 11 juillet 2012

  1. Pingback: [Chili] Emeute lors d’une manifestation pour exiger la (re)nationalisation du cuivre – Santiago, 11 juillet 2012 | controappuntoblog.org

  2. Pingback: [Chili] Les encapuchados affrontent la police au cocktail molotov devant l’université de Santiago – 11 juillet 2012 | Le Chat Noir Emeutier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s