[Besançon] Des « sucettes » Decaux vandalisées – Nuit du 2 au 3 janvier 2012

BESANÇON: NOUVELLES ATTAQUES CONTRE LES MOBILIERS DECAUX

Dégradations – Le mobilier urbain Decaux à nouveau la cible d’actes de vandalisme

Dans la nuit de lundi à mardi, pas moins de onze installations Decaux ont été dégradées, soit deux abribus et neuf sucettes. Une nouvelle fois, la ville est confrontée au problème, avenue Siffert, pont de la République ou ailleurs.

On s’en souvient : l’année 2010 avait été particulièrement dure pour la société Decaux dans la capitale comtoise, avec près de 400 dégradations. Un phénomène jugé unique en France. « En 2011, nous avons comptabilisé 105 dégradations », explique Daniel Mourot, directeur de la voirie. « 68 ont concerné des abribus. » Les actes de vandalisme ne sont pas constants. « Nous n’avons constaté que deux dégradations en mai contre 28 en décembre.»

Pour l’heure, difficile de savoir quels sont les auteurs de telles infractions. Le directeur de la voirie y voit l’expression de militants anti-pub.

À noter que toute dégradation doit être réparée par l’entreprise Decaux qui gère le parc de mobilier urbain dans le cadre d’une convention d’occupation du domaine public avec la ville. « Les installations sont réparées dans les 24 ou 48 heures », conclut Daniel Mourot. « Sauf quand il y a vraiment beaucoup d’actes de vandalisme. Cela entraîne des ruptures de stock… »

Presse bourgeoise locale – L’Est Republicain (Eric DAVIATTE), 03/12/2012

Vers une nouvelle vague de vandalisme anti-pub à Besançon ?

DÉGRADATIONS

Après une année 2010 difficile pour la société Decaux qui a du débourser plus de 150 000 euros suite aux 400 dégradation d’abris bus et de panneaux d’affichage à Besançon, deux abribus et neuf sucettes ont été la cible de vandales dans la nuit de lundi à mardi…

Onze installations dégradées en un peu plus d’une nuit. Besançon vit dans la crainte d’un nouveau gang anti-pub. En 2010, 400 dégradations avaient été recensées et Decaux avait avoué avoir perdu de l’argent dans la capitale comtoise cette année là. Si le phénomène s’est estompé en 2011  avec une centaine de dégradations, l’année 2012 commence bien mal…

Presse bourgeoise locale – MaPoubelle.info, 04/12/2011

6 réflexions sur “[Besançon] Des « sucettes » Decaux vandalisées – Nuit du 2 au 3 janvier 2012

  1. Decaux/plastic-omnium,(les grosses poubelles à roulettes, c’est lui, aussi! Porte flingue de la communication marchande déguisée en « service public » au prétexte qu’on y attend parfois de longues heures durant le bus ou bien qu’on peut y décortiquer un « plan-ville », vient de passer maitre d’œuvre dans la publicité du négatif.
    En effet, un panneau Decaux saccagé est quelque fois plus parlant qu’un pacifique graf’, qu’un collage d’affiche ou de tract, y compris en l’absence de toute revendication écrite, de toute signature en ce cas bien inutile et superfétatoire.
    L’éloquence trouve ses mots dans l’imaginaire des passants eux-mêmes.
    Nous? ça nous amuse beaucoup!
    S.

  2. __dans mon 1/4tier pub’ lumineuz dont droulante recto-vrso dkpit, corde à sa baz tiré avec 1 kmionnette, la chooz a penchée côt q’l allait tomb vite rempla c
    -a-v des ma1/3 1ères vole du néo-colonialisme « niger » uranium, y’a des € pour fabriqer ces trucs en crie exploit le salariat

    __ils ont trouv le moy1 de plant ça sur 1 spas trotte encombré de 2-3 roues, 3 kbines tléfone ci-l opn, armoire électrac de bonne taille, 1 dcharge sauvage

    • Le détournement est parfois une chose simple ne nécessitant que bien peu d’éfforts (il nous est arrivé à plusieurs reprises de fournir les plans techniques visant à l’application de cette même question, mais avec un peu d’inventivité, cela reste à la portée de tous et toutes, à portée de satisfaction non moins immédiate et parlante.
      Dans ce domaine tout est bon, la jouissance ne manque pas d’esprit, heureusement.

  3. Pingback: [Besançon] Des sucettes publicitaires vandalisées – 24 juillet 2012 | Le Chat Noir Emeutier

  4. Pingback: [Besançon] Hécatombe de ‘sucettes’ publicitaires – 8 et 9 mai 2013 | Le Chat Noir Emeutier

  5. Pingback: [Besançon] Hécatombe de ‘sucettes’ publicitaires – 8 et 9 mai 2013 | Le Chat Noir Émeutier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s