A propos du concert reggae à la Rodia – soirée du mardi 26 avril 2011 à Besançon

Hier soir s’est tenue à Besançon une soirée reggae à la Rodia, lieu de concert récemment construit par la municipalité de la ville. Dans ce lieu propre, où l’architecture du bâtiment a été conçue uniquement pour la consommation, il faut respecter la loi, c’est-à-dire ne pas fumer dans la salle.

Seul hic, c’était la première fois que la Rodia organisait une soirée reggae et c’était prévisible que certaines personnes veuillent savourer le moment accompagné d’un spliff à la main.

C’est alors que les vigiles ont commencé à s’infiltrer dans la foule pour expulser violemment les mauvais consommateurs  (consommer de l’alcool au bar c’est bien, ça rapporte de la thune…!) avec l’interdiction de voir la fin des concerts.

Ca  chauffe avec les molosses aux crânes rasés de la sécu’ qui balancent des insultes racistes et provocatrices jusqu’au gazage d’un vigile se sentant menacé en voyant revenir le type de sa caisse avec une barre (le vigile nous a certifié qu’il était armé d’un fusil mais ce sont des mytos).

Résultat: tous les gens sortis fumer leur clope ont reçu du lacrymo alors que le vigile a voulu gazer le type tout en courant contre le vent: je vous laisse imaginer la scène…

Se conduisant comme des flics, les vigiles ont poursuivi le type jusqu’à sa voiture pour aller en découdre puis ont appelé les poulets une fois que le type soit parti .

En tout, une vingtaine de personnes se sont fait virer sans ménagement de la salle sans pouvoir y revenir et tout ça pour avoir oser fumer un joint en écoutant du reggae.

On était venu se détendre, on a eu affaire à la milice de la Rodia !

Ca y est! la Rodia a déjà une solide réputation. En ayant fait sa promotion auprès des jeunes avec ses affiches qui nous envahissent dans Besançon, souvent recollées sur la moindre manif annoncée, le maire Fousseret va bientôt s’apercevoir du fiasco de son nouveau « centre culturel » après les nombreuses réactions d’indignation des personnes présentes à ce concert!

Alors par tous les moyens, on va pourrir ta Rodia !

Un fumeur amateur de reggae parmi d’autres

2 réflexions sur “A propos du concert reggae à la Rodia – soirée du mardi 26 avril 2011 à Besançon

  1. Euh, « on peut pas fumer un joint en écoutant du reggae, par contre on peut boire au bar, ça rapporte de la tune ».
    Je suppose que ces discours viennent d’un adolescent de 15 ans.
    Il me semble que le cannabis est interdit non ? La Rodia doit se plier à la loi, c’est malheureux mais c’est comme ça (c’est aussi valable pour les clopes me semble-t-il…) !
    Pour finir, c’est chiant cet amalgamme reggae-fumeur de joints.
    Donc SVP achetez vous un cerveau, et arrêter de vous énerver contre les mauvaises personnes. Si vous voulez légaliser le cannabis, engagez vous en politique…
    Signé : un reggae lover qui ne fume pas de spliffs et qui aimerait continuer à aller voir des concerts à la Rodia.

  2. Il est interdit de fumer dans les locaux public, c’est compliqué à comprendre on dirait.
    Ensuite les « vigiles » ne sortent les gens qu’après plusieurs constatations.
    Il me semble que fumer du cannabis reste illégale en France, je dis ça, je dis rien…
    Ce soir là les « vigiles » non jamais quitté la terrasse, et donc jamais poursuivit un mec sur un parking…
    Enfin les insultes racistes, le Grand patron de la Boîte de sécurité étant un Mr Hakkar, vous pensez réellement qu’il emploierait des racistes?
    Donc Fumer du cannabis en dehors de la salle , les vigiles ne regarderons pas, malheureusement dans la salle de concert c’est interdit, donc suffit de fumer dehors, et hop c’est magique quand on respect Loi/reglement étangement les vilains « vigiles sont bien plus sympa…

    Un « Vigile » amateur de sécurité parmi d’autres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s